SÉNÉGAL :: Nouveau système de jeu des Lions de la Teranga = polémique :: SENEGAL

Nouveau système de jeu des Lions de la Teranga = polémique

sanagal,nouveau,systeme,jeu,des,lions,teranga,polemique,senegal,SÉNÉGAL :: Nouveau système de jeu des Lions de la Teranga = polémique :: SENEGALEn direction de la Coupe du monde 2018 le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, a testé un nouveau système de jeu : 3-5-2, pour les deux matchs amicaux joués en cette fin du mois de mars. Cette décision a du mal à passer chez des observateurs qui l’appellent à insister sur ce que ses joueurs maîtrisent le mieux.

« Ça tâtonne à deux mois de la Coupe du monde », « on va à l’aventure avec ce nouveau système » : voici deux résumés condensés de l’analyse des anciens pensionnaires de l’équipe nationale du Sénégal sur le nouveau système mis en place contre l’Ouzbékistan (1-1) et la Bosnie (0-0).

Partisan du 3-5-2 qu’il a joué en équipe nationale du Sénégal lors de la CAN 2000 et avec son club à Linz en Autriche à la fin des années 90, l’ancien défenseur des Lions, Cheikh Sidy Ba a appelé Aliou Cissé à arrêter « cette aventure ».

« Non, ça ne fait pas sérieux, à deux mois d’une Coupe du monde, de chercher de nouvelles stratégies alors que pendant trois ans, on a mis en place un système. Il a joué les qualifications de la CAN, la phase finale de la CAN 2017 et les qualifications de la Coupe du monde avec des systèmes que ses joueurs maitrisent mieux », rappelle l’ancien défenseur central.

« Qu’est-ce qu’il va chercher encore », s’interroge le défenseur central, consultant très écouté dans les médias sénégalais.

« Dans notre effectif, il n’y a pas un joueur formé pour jouer libéro et nos arrières latéraux ne sont pas des pistons », a poursuivi l’ancien défenseur central, entraîneur de l’équipe nationale de futsal.

« On doit se remettre à l’endroit », a-t-il conseillé si on ne veut pas aller faire du tourisme en Russie.

« Ce n’est pas un hasard si on n’a gagné aucun match et pire, nous avons marqué qu’un but en deux matchs », a-t-il conclu.

Connu pour être un défenseur d’Aliou Cissé même quand ce dernier était attaqué de toutes parts par des observateurs après l’élimination en quart de finale de la CAN 2017, Diomansy Kamara analyste sur une chaîne française, a dit son désaccord sur les essais de son ancien partenaire.

« On est à deux doigts de la coupe du monde et on tâtonne. Le 3-5-2 à mon avis ne sied pas à cette formation du Sénégal », écrit l’ancien attaquant des Lions sur sa page facebook : « Ne nous mettons pas nous-mêmes des bâtons dans nos roues ».

« On doit plutôt valider nos acquis et les perfectionner », a-t-il encore asséné estimant que ces deux rencontres amicales jouées contre l’Ouzbékistan et la Bosnie contre des non-qualifiés ont pu semer des doutes.

« C’est un système qui ne me rassure pas », avance le recruteur de Génération Foot, Salam Lam, ancien entraîneur de l’US Ouakam et du Jaraaf de Dakar.

Si ces deux anciens de la Tanière et le recruteur de l’académie Génération Foot ne sont pas d’accord avec cette nouvelle quête, ce n’est pas le cas des entraîneurs, Amara Traoré et Cheikh Gueye.

Amara Traoré, ancien sélectionneur national (2009-2012) valide cette quête estimant qu’on ne peut pas rester sur une seule stratégie. Tout en disant son accord, il interpelle son collègue à apporter des clarifications sur les variantes de sa nouvelle stratégie.

Quant à l’entraîneur de la Sonacos de Diourbel, Gueye qui a testé ce système la saison dernière quand il était sur le banc du Guédiawaye FC, on ne peut dénier à un technicien une volonté d’apporter un plus.

« Pour que ce système marche, il faut avoir des pistons dans les couloirs alors que le Sénégal a plutôt des arrières latéraux », a-t-il indiqué.

Faisant le bilan des deux matchs amicaux (Ouzbékistan et Bosnie) avec ce changement de système, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé a retenu que tout n’est pas à jeter dans la poubelle.

« On a pu changer le système que j’ai voulu changer sur ces deux matchs parce qu’il y a eu de très belles choses de faites », indiquant que le groupe allait continuer à travailler parce que c’est un nouveau système.

Le sélectionneur national reconnait toutefois que son groupe « ne l’a pas encore bien maitrisé mais dans l’ensemble, les garçons ont bien répondu ».

« Comme je le dis, ce n’est pas un système figé. J’ai souvent joué en en 4-3-2-1 ou en 4-4-2’’. On sait comment ça marche, on a des joueurs pour le faire animer, j’ai pensé qu’on a aussi des joueurs pour évoluer en 3-5-2. C’est ce que j’ai voulu regarder. Ça nous permet de donner la ligne directrice pour le mois de juin’’, a-t-il par ailleurs ajouté en conférence de presse.

Les deux nuls du Sénégal ont déclenché crainte, donc polémiques. C’est le contraire qui aurait été surprenant…

  • Hits : [ 1216 ] 30 Mar 2018 10:55:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité