SÉNÉGAL :: Le Trophée de la Coupe du monde fait naître tous des fantasmes ! :: SENEGAL

Le Trophée de la Coupe du monde fait naître tous des fantasmes !

sanagal,trophee,coupe,monde,fait,naitre,tous,des,fantasmes,senegal,SÉNÉGAL :: Le Trophée de la Coupe du monde fait naître tous des fantasmes ! :: SENEGALAu Sénégal depuis dimanche, le Trophée de la Coupe du monde qui a été présenté au chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a été accueilli en grande pompe par les premiers supporteurs massés en face de la grille du Palais présidentiel à Dakar.
 
Et ce lundi, l’affluence était énorme aux abords du Grand théâtre pour voir de très près ce trophée tant convoité.
 
Dimanche, face à la presse, le chef de l’Etat a demandé aux Lions et autres représentants africains à la Coupe du monde, « de ne se fixer aucune limite » dans cette compétition qui aura lieu en Russie du 14 juin au 15 juillet.
 
Le chef de l’Etat sénégalais qui a reçu le trophée des mains de Christian Karembeu, champion du monde avec la France en 1998 a souhaité « à notre équipe nationale une très bonne participation ».
 
« Je souhaite qu’ils (les Lions) nous ramènent la Coupe du monde. Les anglophones disent +sky limit+, la limite, c’est le ciel. Il ne faut pas se donner des limites, il faut croire que vous êtes les mêmes que ceux qui viennent des plus grandes équipes du monde » a ajouté Macky Sall.
 
« Il n’y a pas de doute, l’Afrique doit gagner la Coupe du monde et si l’Afrique doit la gagner, ça doit être le Sénégal » a-t-il dit, tout en manifestant sa « solidarité et ses encouragements » aux autres équipes africaines qualifiées pour Russie 2018.
 
Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, présent à l’arrivée du trophée a indiqué qu’avec ce message, le président sénégalais lui « met un peu de pression ».
 
« Cependant il a raison, il faut rêver grand. Nous sommes en droit d’avoir des ambitions mais nous savons que nous allons participer à une compétition très difficile », a insisté Cissé soulignant que sa philosophie, c’est de prendre le tournoi match après match.
 
« La Pologne est déjà un sacré client », a-t-il dit au sujet du premier adversaire du Sénégal à Russie 2018. Mais quoi qu’il en soit, « les Lions feront de leur mieux pour défendre les couleurs nationales », a-t-il ajouté.
 
En tous les cas, le public notamment le « 12-ème Gaïndé » et « Allez Casa » ont rivalisé d’ardeurs au côté des officiels pour dire toute leur envie et leur espoir face à ce trophée tant convoité qui fuit encore le football africain.
 
Le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, rêve que 2018 soit meilleur que 2002 quand les Lions avaient atteint les quarts de finale.
 
« Nous avons bon espoir », a-t-il dit rappelant que l’humilité et l’ambition ne sont pas antinomiques.
 
Sur la présence du Trophée au Sénégal, le président de la Fédération sénégalaise a parlé de moments d’émotion et d’espoirs.
 
« Pour la Nation toute entière, le passage du trophée à Dakar revêt un cachet particulier car il arrive au Sénégal au moment où les yeux sont tournés vers la Russie. Dans les chaumières, marchés, bureaux, salles et, bien sûr, dans les stades, il n’est question que de Russie 2018… », a-t-il ajouté.
 
Après avoir été touché et brandi par le chef de l’Etat, le trophée a été présenté au public ce lundi au Grand théâtre national de Dakar avant de poursuivre sa route en Côte d’Ivoire, ce lundi en fin de journée.
 
Et une longue file était visible devant les portes du Grand théâtre pour pouvoir voir de près le trophée tant convoité et qui fait rêver plus d’un.
  • Hits : [ 1132 ] 12 Mar 2018 21:19:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité