CAMEROUN :: CAN 2019 : Afin que nul n'en ignore :: CAMEROON

CAN 2019 : Afin que nul n'en ignore

cameroun,can,2019,afin,que,nul,n39en,ignore,cameroon,CAMEROUN :: CAN 2019 : Afin que nul n'en ignore :: CAMEROONSynthèse à l’attention des médias du cahier de charges de la Coupe d’Afrique des médias
COMITE D’ORGANISATION LOCAL OU COL
L’Association Organisatrice créera et mettra en place, dans les meilleurs délais, un comité local d’organisation ou COL, émanation de l’Association Organisatrice, qui sera responsable de -et dédié exclusivement à- l’accueil et à l’organisation matérielle du Tournoi Final.
 
 VISITES D’INSPECTION
La CAF a la faculté d’effectuer une ou plusieurs visites d’inspection dans le Pays Hôte. Les dates desdites inspections sont déterminées par la CAF, laquelle en avise préalablement par écrit l’association Organisatrice.
Une délégation d’inspection de la CAF sera composée d’experts techniques et administratif. Elle sera accompagnée d’un comité d’audit professionnel qui s’assurera que toutes les garanties sont prises par le pays organisateur.
 
STADES
L’Association Organisatrice doit prévoir un minimum de 6 stades de compétition pour les candidatures individuelles ou un minimum de 8 stades de compétition pour les candidatures communes (Co-organisation).
L’Association Organisatrice doit détenir :
-  Deux (2) stades de compétition d’une capacité minimale de 15 000 spectateurs
- Un minimum de deux (2) stades d’une capacité minimale de 20 000 spectateurs
- Un minimum de deux (2) stades d’une capacité minimale de 40 000 spectateurs.
L’Association Organisatrice conclura un Accord Stade pour chacun des Stades (où les entraînements et les Matches ont lieu) et s’assurera que ceux-ci permettent de répondre aux exigences prévues ainsi qu’aux Directives de la CAF.
L’Association Organisatrice doit fournir à la CAF les cartes/plans détaillés de tous les Stades au plus tard six (6) mois avant le Match d’ouverture, comprenant une description détaillée de chaque Site (Nom de chaque stade, adresse, capacité, plan des sièges dans chaque tribune et les contacts du directeur de chaque stade) ainsi que tout autre document concernant l’organisation au stade qui peut être exigé par la CAF.
Aucun match ne doit être joué dans les Stades dans les huit (8) jours calendaires précédant le match d’ouverture du Tournoi Final et moins de trois (3) jours après le dernier match du Tournoi Final.
Chaque Site doit posséder deux (2) terrains d’entrainement (de gazon naturel) ainsi qu’un (1) terrain d’entrainement de réserve (gazon naturel) qui pourra être utilisé en cas d’urgence.
Chaque site hôte doit avoir un terrain d’entrainement additionnel pour les arbitres.
L’Association Organisatrice doit garantir, préparer et fournir à la CAF une liste de Sites Officiels d’Entraînement qu’elle recommande, ce au plus tard un (1) mois avant la première visite d’inspection de la CAF. L’Association Organisatrice doit s’assurer, au minimum trois (3) mois avant le Match d’ouverture et avant la dernière visite d’inspection menée par la Délégation de la CAF, que les Sites Officiels d’Entraînement proposés sont en excellent état, avec le même type de pelouse que les Stades de la compétition et qu’ils sont situés à une distance raisonnable de chaque Hôtel d’Equipe et de chaque Stade.
L’Association Organisatrice aura la responsabilité de fournir des services de sécurité, ainsi que toutes autres facilités d’accueil (à l’exclusion de l’hébergement et des repas), sur les Sites officiels d’entraînement.
La liste des Sites Officiels d’Entraînement recommandés peut être modifiée par l’Association Organisatrice après accord écrit préalable de la CAF. A tout moment, si elle n’était pas satisfaite des Sites Officiels d’Entraînement recommandés, la CAF sera en droit de requérir un changement.
La liste des Sites Officiels d’Entraînement recommandés, ainsi que toute modification de cette liste, ne peuvent être envoyées aux Equipes et autres entités qu’avec l’autorisation préalable de la CAF.
Les Sites Officiels d’Entraînement doivent être mis à la disposition des Equipes au minimum pour une période débutant cinq (5) jours avant le Match d’ouverture et allant jusqu’à un jour (1) après le dernier Match du Tournoi Final.
L’Association Organisatrice doit mettre en place et maintenir un schéma de réservation conforme aux demandes des Equipes. L’Association Organisatrice a la responsabilité de solliciter les demandes des Equipes et de fournir à la CAF le calendrier mis à jour des demandes d’entrainement des Equipes pour validation.
L’Association Organisatrice fournira toute assistance à chaque Equipe qui souhaiterait disposer du Site Officiel d’Entraînement avant les cinq (5) jours précédant le Match d’ouverture et/ou de facilités additionnelles à des fins d’entraînement et de loisirs, à condition que l’Equipe en fasse la demande au plus tard le 15 mai précédant le Tournoi Final. L’Equipe aura à sa charge tous les coûts qui résulteront de l’utilisation du Site Officiel d’Entraînement avant les 5 jours précédant le Match d’ouverture.
Chaque Site d’entrainement doit posséder des vestiaires avec un minimum de :
§ 5 douches avec eau chaude et froide, 5 toilettes, 5 lavabos et 5 urinoirs.
§ 1 ambulance médicalisée disponible durant toute la période d’entrainement de chaque équipe.
 
 
PELOUSES
La CAF doit superviser la mise en œuvre globale de la sélection et de l’entretien de la gestion des pelouses.
Une association nationale qui se porte candidate à l’organisation de la CAN s’engage à déposer avec son dossier de candidature un document signé par le Ministre en charge des Sports dans lequel le pays s’engage à transmettre à la CAF au plus tard 12 mois après sa désignation un plan détaillé des pelouses (y inclus les types) des terrains de compétition et d’entrainement. Le plan déterminera les différentes étapes de préparation des pelouses pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations.
L’Association Organisatrice prend à sa charge toutes dépenses et frais concernant la construction des pelouses des stades de compétitions et terrains d’entrainement, de l’entretien de ces pelouses ainsi que l’achat de tout le matériel requis pour l’entretien et le traçage des pelouses.
Toute fédération candidate à l’organisation de la CAN s’engage au moment du dépôt de sa candidature à ce que si, à 9 mois de la date d’ouverture de la CAN, la CAF constate que le plan établi pour la gestion des pelouses n’a pas été respecté, elle se réserve le droit de conclure un contrat avec une firme spécialisée dans l’installation et la supervision des pelouses afin de suivre directement l’avancement des travaux. Les frais de cette opération seront pris en charge par la CAF qui les déduira de la quote-part du pays organisateur une fois la compétition terminée.
Le Comité d’organisation Local doit prévoir des pelouses naturelles pour les stades de compétitions et d’entrainement lors de la Coupe d’Afrique des Nations.
Pour les stades de la compétition, le Comité d’organisation Local doit prévoir des pelouses naturelles avec un système de drainage et d’irrigation automatique et pour les terrains d’entrainement le Comité d’organisation Local doit prévoir un système de drainage fonctionnel.
 
 
HOSPITALITES VIP DE LA CAF
Dans chaque Stade, l’association Organisatrice doit mettre en place – selon les Directives de la CAF, tenant compte de la délégation officielle de la CAF et de la configuration des stades - une zone privée hospitalité pour l’usage exclusif de la CAF et du COL, ainsi que de leurs invités VIP/VVIP, avant, pendant et après les Matches, ainsi qu’à l’occasion des Evénements Officiels, proposant :
- des services adaptés de restauration,
- un accès sécurisé à tous les salons (i.e. Présidentiel, Exécutif, Commercial, VVIP, VIP, ou autres)
- un accès sécurisé à un salon VIP, ainsi que des installations sanitaires privées. La CAF peut, à ses frais exclusifs, déléguer ou accorder à une tierce partie le droit et/ou l’obligation de mettre en place et d’exploiter les services proposés pour ces hospitalités VIP.
 
MATCHES
Le calendrier des Matches (y compris les heures de coup d’envoi des Matches) sera établi par la CAF, après consultation de l’Association Organisatrice. L’Association Organisatrice reconnaît que la CAF peut être amenée à consulter les Diffuseurs concernant le calendrier des Matches.)
Une fois le calendrier des Matches officiellement annoncé par la CAF, plus aucune demande de modification de la part de l'Association Organisatrice ne pourra être prise en compte par la CAF, que ce soit en termes de dates ou horaires des Matches. Dans le cas où une modification s’avérerait néanmoins nécessaire pour des raisons d’urgence ou des circonstances spécifiques imprévues, une telle modification, sous réserve qu’elle soit techniquement réalisable, sera de la compétence exclusive de la Commission d’organisation de la CAN, après consultation du Secrétariat Général de la CAF.
 
TIRAGE AU SORT
Le Tirage au sort est accueilli et organisé matériellement par l’Association Organisatrice, dans le strict respect des instructions de la CAF et suivant les Directives de la CAF. L’ensemble des questions relatives aux classements et au tirage au sort lui-même sont de la compétence exclusive de la CAF. En outre, tous les droits commerciaux, en ce compris tous Droits marketing et Droits Medias, du Tirage au sort sont la propriété exclusive de la CAF.
 
CEREMONIES
Au plus tard Six (6) mois avant le Match d’ouverture du Tournoi Final, l’Association Organisatrice doit soumettre à la CAF, pour approbation préalable, le concept créatif, ainsi que le plan détaillé des éléments fondamentaux et de l’exécution technique, comprenant les budgets alloués, pour l’organisation de la Cérémonie d’Ouverture, la Cérémonie de Remise du Trophée, la Cérémonie de Clôture, ainsi que toute autre cérémonie devant être organisée par l’Association Organisatrice dans le cadre du Tournoi Final.
Tous les frais d’organisation et de tenue des cérémonies sont à la charge exclusive de l’Association Organisatrice.
 
EVENEMENTS CULTURELS ET AUTRES EVENEMENTS RECREATIFS
Au plus tard 90 jours calendaires avant le Match d’ouverture, l’Association Organisatrice doit soumettre à la CAF, pour approbation préalable, son plan concernant les événements culturels et autres événements récréatifs que l’Association Organisatrice envisage d’organiser dans le cadre et/ou en relation avec le Tournoi Final. Au minimum deux (2) mois avant le début de chacun de ces événements approuvés par la CAF, l’Association Organisatrice doit soumettre à la CAF, en vue de son approbation écrite préalable, une présentation détaillée de l’événement, comprenant les dates, heures et sites d’organisation, les budgets devant être consacrés à son organisation et à sa tenue, ainsi que les opportunités de recettes proposées.
Il est précisé en tant que de besoin que la CAF peut autoriser ou non lesdits événements à sa seule discrétion. L'Association Organisatrice ne peut entreprendre ou poursuivre l’organisation d’un événement pour lequel elle n'a pas reçu l'approbation écrite préalable de la CAF, étant précisé que cette dernière fera ses meilleurs efforts pour examiner chaque proposition de l'Association Organisatrice dans les 20 jours calendaires suivant la réception de la proposition.
Tout autre événement ne pourra être organisé que s’il est préalablement approuvé par écrit par la CAF et conformément aux Directives de la CAF.
 
FAN ZONES
Dans la perspective d’assurer le plus large accès du public du Pays Hôte et du public international au Tournoi Final dans un environnement sécurisé et protégé, la CAF et l’Association Organisatrice pourront organiser conjointement des Fan Zones dans les Villes Hôtes.
L’Association Organisatrice s’oblige, à ses frais et charges, pour chaque Fan Zone :
- A fournir le lieu adéquat pour la Fan Zone qui devra se situer à proximité du centre de la Ville Hôte concernée et être pourvu d’une enceinte close ;
- A fournir sur le site les prestations de sécurité nécessaires ;
- A faire en sorte que la Fan Zone réponde strictement aux caractéristiques de Site Clean (vierge de toute publicité);
- A obtenir toutes les autorisations et/ou licences nécessaires auprès des autorités compétentes, pour l’organisation et l’exploitation de la Fan Zone, sans que la CAF, les Affiliés Commerciaux et/ou toutes autres entités qui participeraient à l’organisation ou à l’exploitation de la Fan Zone n’aient à supporter quelque charge que ce soit à ce titre, dont notamment toutes taxes, droits de douane ou prélèvements.
 
La CAF détiendra de manière exclusive l’ensemble des droits commerciaux en relation avec les Fan Zones et l’Association Organisatrice n’est pas habilitée à accorder à quiconque quelque droit ou avantage en relation avec les Fan Zones.
La CAF et l’Association Organisatrice conviendront par acte séparé spécifique des termes et conditions précis d’organisation et d’exploitation des Fan Zones
 
INFRASTRUCTURES
L’Association Organisatrice doit fournir les infrastructures et services techniques associés prévus par les Directives de la CAF (comprenant notamment sans que cela soit exhaustif l’alimentation électrique, l’éclairage, l’approvisionnement en gaz, le chauffage, l’air conditionné, des unités de réfrigération, les réseaux câblés, les lignes téléphoniques), afin de permettre l’accueil et l’organisation du Tournoi Final et des Evènements Officiels à la satisfaction de la CAF, et comprenant également les infrastructures nécessaires à la bonne exécution des obligations de la CAF envers les Affiliés Commerciaux et les Diffuseurs concernant la mise en œuvre respectivement des Droits Marketing et des Droits Médias sur chaque Site.
Tous les frais de mise en œuvre et de tenue de ces infrastructures et services techniques associés sont à la charge exclusive de l’Association Organisatrice.
 
ALIMENTATION ELECTRIQUE
La puissance délivrée pour l’alimentation électrique doit être suffisante et continue pour permettre l’éclairage et le fonctionnement des appareils et installations électriques nécessaires à la tenue du Tournoi Final et des Evénements Officiels, ainsi qu’à la production et à la transmission en direct de façon ininterrompue du signal audiovisuel des Matches et des Evénements Officiels, ce en conformité avec les dispositions de l’annexe Technique.
Pour chaque stade de la compétition trois sources d’énergie sont requises :
1. La source d’énergie régulière du stade (avec 2 arrivées).
2. Un générateur de substitution à mesure de fournir la même capacité électrique que la source d’alimentation régulière.
3. Un générateur exclusivement dédié aux panneaux LED s’ils existent.
 
ACCUEIL ET HEBERGEMENT
L’Association Organisatrice doit soumettre à la CAF, au moins 6 mois avant le Match d’ouverture du Tournoi Final, des recommandations en matière hébergement adapté en hôtels situés à proximité de chaque Site pour les Représentants des Médias, les Affiliés Commerciaux, les Diffuseurs et la Société de Production Audiovisuelle.
Les Représentants des Médias, les Affiliés Commerciaux, les Diffuseurs et la Société de Production Audiovisuelle seront libres de suivre ou non ces recommandations et contacteront directement les hôtels de leur choix pour effectuer à leurs frais les réservations.
L’Association Organisatrice doit soumettre à la CAF, au moins 6 mois avant le Match d’ouverture du Tournoi Final, une liste des hôtels avec lesquels elle aura contracté et situés à proximité de chaque Site, pour les besoins de la Délégation de la CAF. L’équipe de la CAF en charge des visites d’inspection aura la pleine responsabilité de l’approbation des hôtels recommandés par l’association Organisatrice et de la supervision de l’ensemble du plan hébergement pour le Tournoi Final (réservation de chambres, annulation de réservations, gestion des disponibilités, etc. ...).
Tous les hôtels recommandés par l'Association Organisatrice pour les besoins de la Délégation de la CAF doivent appartenir à la catégorie d’hôtels la plus élevée en termes de confort parmi les hôtels situés dans les villes concernées. La CAF sera seule décisionnaire quant aux choix et attributions finales des hôtels.
Dans le cas où l'Association Organisatrice serait défaillante dans l’établissement de la liste des hôtels recommandés en application des dispositions qui précèdent, la CAF disposera de la faculté de contracter directement avec tous hôtels de son choix correspondant et ce pour le nombre de chambres répondant aux besoins de la Délégation de la CAF.
L'Association Organisatrice s’oblige à prendre en charge la totalité des coûts des communications nationales dans le Pays Hôte (appels nationaux illimités sur réseaux mobiles, consommations et lignes de fax, consommations internet et services d’accès à haut débit) pour la Délégation de la CAF, à l’exclusion des Equipes.
L'association organisatrice :
1) Couvrira les frais d'hébergement dans l'hôtel confirmé pour les arbitres (en pension complète) pendant toute la durée de leur séjour.
2) Être en charge de leur transport interne et hébergement pour officier les matchs du tournoi.
3) Veiller à ce qu'ils aient un terrain d'entraînement dédié au lieu principal
4) Être en charge de la blanchisserie de leur équipement sportif tout au long de leur séjour
5) Fournir tous les matériaux nécessaires (tels que salles de réunion, salles de massage, etc. et / ou toutes les exigences dont ils pourraient avoir besoin) dans l'hôtel d'arbitrage confirmé afin de s'assurer que les conditions adéquates sont remplies pour leurs préparations.
L’Association Organisatrice doit proposer et garantir à la CAF une liste d’hôtels recommandés pour les Equipes. Les Hôtels des équipes doivent être en parfait état, en nombre suffisant, offrir différents niveaux de prix et être situés à proximité raisonnable de chaque Stade.
En vue de son examen pour approbation, la liste des hôtels recommandés aux Equipes doit être remise à la CAF au plus tard deux (2) mois avant la première visite d’inspection de la CAF. Cette liste peut être modifiée par l’Association Organisatrice après accord de la CAF. Elle peut être également modifiée sur instructions de la CAF. La date de la première visite d’inspection de la CAF sera fixée par la CAF, qui en informera l’Association Organisatrice par écrit.
Chaque Hôtel d’Equipe doit être disponible pour l’Equipe qui y est hébergée au minimum pour une période débutant trois (3) nuits avant le Match d’ouverture et se terminant deux (2) nuits après le dernier Match joué par l’Equipe.
Conformément au règlement de la Compétition, l’hébergement pris en charge par l’Association Organisatrice pour chaque Equipe doit être dans un hôtel d’un minimum de 4 étoiles qui comprendra par nuitée concernée au minimum douze (12) chambres doubles à deux lits et 1 (une) chambre simple pour les joueurs de l’Equipe, ainsi que sept (7) chambres standard pour les responsables et autres membres de l’Equipe. Toutes les chambres doivent être climatisées.
L’Association Organisatrice devra aussi fournir un espace à chaque Equipe dans l’Hôtel désigné pour stocker leur matériel ainsi qu’un espace afin d’y effectuer des soins médicaux, une salle de réunion privée, une salle à manger privée.
L’Association Organisatrice devra aussi fournir une connexion internet par wi-fi, un système de restauration approprié, un service de blanchisserie et des télévisions avec antennes dans toutes les chambres de l’Equipe.
En conformité avec le règlement de la compétition, les coûts liés au séjour de chacune des Equipes dans les Hôtels d’Equipes sur la période débutant trois (3) nuits avant le Match d’ouverture et se terminant deux (2) nuits après le dernier Match joué par l’Equipe, sont à la charge exclusive de l’Association Organisatrice.
L'association organisatrice prendra à sa charge le coût du linge des maillots des joueurs (chemise, short et chaussettes) sur la base d'un kit par joueur et par équipe. L'association organisatrice assume également le coût de la blanchisserie des dossards utilisés par les équipes après chaque match et entraînement.
Chacune des Equipes sera responsable et indemnisera l’Association Organisatrice pour tous frais générés par elle et relatifs à :
(a) Des chambres d’hôtels supplémentaires ;
(b) Tout séjour dans l’Hôtel sur une période antérieure aux trois (3) nuits précédant leur premier Match de la compétition;
(c) Tout séjour dans l’Hôtel sur une période postérieure aux deux (2) nuits après le dernier Match joué, sauf pour la durée de ce séjour supplémentaire qui serait justifiée par une indisponibilité de vols pour quitter la Ville Hôte ou le Pays Hôte ;
(d) Tout séjour qui interviendrait dans un autre hôtel que ceux recommandés pour les Equipes par l’Association Organisatrice et approuvés par la CAF.
 
TRANSPORTS
L’Association Organisatrice doit prendre toutes les mesures nécessaires en vue de s’assurer que, durant le Tournoi Final, tous les transports terrestres et aériens nécessaires seront à la disposition de la Délégation de la CAF selon les Exigences de la CAF.
Concernant spécifiquement les visites d’inspection de la CAF effectuées avant le Tournoi Final, l’Association Organisatrice doit prendre en charge les frais des trajets domestiques entre les Villes Hôtes Lorsque les transports par voie aérienne sont la forme la plus appropriée de transport, l’Association Organisatrice doit, pour chaque Equipe concernée et à moins qu’il en soit convenu autrement avec ladite Equipe, faire ses meilleurs efforts pour organiser les vols correspondants et permettre l’acheminement gracieux de la délégation de l’Equipe, ainsi que pour, lorsque cela est techniquement possible, donner la possibilité d’acheter des places restantes supplémentaires à bord des vols pour les médias qui suivraient l’équipe et pour tous autres invités de l’équipe.
L’Association Organisatrice peut cependant organiser des transports par voie terrestre si un tel mode de transport est jugé plus approprié que des transports par voie aérienne, sous réserve que la distance couverte ne dépasse pas 200 Km de porte à porte.
Le coût des transports entre deux Sites de la Délégation de la CAF en relation avec le Tournoi Final, est pris en charge par l’Association Organisatrice. La CAF détermine à sa seule discrétion si de tels déplacements sont liés au Tournoi Final.
L'Association Organisatrice s’oblige à mettre en place et fournir à ses frais une liaison aérienne régulière entre chaque Site pour le besoin des missions officielles dès lors que la distance dépasse les 200 Km, sauf autorisation exceptionnelle de la Commission d’Organisation de la CAN.
L’Association Organisatrice doit, à ses frais, mettre à la disposition des corps officiels (Comité Exécutif de la CAF, membres de la Commission d’Organisation de la CAF…) un avion dédié avec équipage pour permettre auxdits officiels concernés d’assister à chacun des Matches.
 
SECURITE
L’Association Organisatrice doit s’assurer que des mesures de sécurité appropriées sont prévues et mises en œuvre afin que soit garanti le niveau de sécurité le plus élevé tout au long du Tournoi Final.
Au plus tard six (6) mois avant le Match d’ouverture, l’Association Organisatrice et les autorités administratives compétentes, suivant les conseils et avec l’aide de la CAF, établiront par écrit un plan de sécurité détaillé pour tous les aéroports, gares et lieux du même type, ainsi que pour les Sites.
Le plan de sécurité doit être conçu sur le modèle des meilleures références issues des précédents tournois de la CAF et autres événements sportifs internationaux majeurs, en tenant compte des risques particuliers que peuvent rencontrer certaines équipes.
L’Association Organisatrice garantira     que toutes les mesures de sécurité nécessaires sont prises par les autorités administratives compétentes ou par des sociétés privées de sécurité, concernant l’ensemble des trajets à destination ou en provenance des sites, sous réserve, concernant chaque Equipe, que l’Equipe ait informé, par écrit et dans un délai raisonnable avant son départ, l’Association Organisatrice du projet de déplacement au sein du Pays Hôte.
L’Association Organisatrice doit garantir la sécurité de toutes les personnes (en ce compris et notamment les spectateurs, ainsi que les membres et personnels de la Délégation de la CAF, de l’Agence marketing de la CAF, des Diffuseurs, des Affiliés Commerciaux, de la Société de Production Audiovisuelle et des Représentants des Médias, ou encore leurs prestataires et mandataires) participant et/ou assistant à la préparation et à la tenue du Tournoi Final dans tout site, dans les stades, dans les sites officiels d’Entraînement, dans les Centres Médias des Stades et dans tout autre endroit officiel dans le Pays Hôte où l’accréditation est requise pour y avoir accès.
L’ensemble des coûts associés à la sécurité de la préparation et de la tenue du Tournoi Final dans le Pays hôte sont à la charge de l’Association Organisatrice ou des autorités administratives compétentes.
Les Associations Membres Participantes demeurent responsables de leur propre organisation en matière de sécurité à partir de leur pays d'origine jusqu’à leur entrée dans le Pays Hôte.
 
MEDIAS
L’Association Organisatrice doit s’assurer que les demandes des médias sont satisfaites en conformité avec les dispositions règlementaires et  les directives de la CAF.
Les décisions portant sur la taille et l’emplacement des Centres Médias des Stades seront proposées par l’Association Organisatrice et approuvées par la CAF.
Conformément au Cahier des Charges et à ses annexes, l’Association Organisatrice doit s’assurer que tous les Centres Médias des Stades sont équipés et meublés de manière appropriée pour répondre aux besoins des Représentants des Médias, de l’Agence, des Diffuseurs et de la Société de Production Audiovisuelle.
L’Association Organisatrice ne doit pas imposer, et doit s’assurer qu’aucune tierce partie n’impose, de frais en matière d’accès ou d’accréditation aux membres des Représentants des Médias, de l’Agence, des Diffuseurs et de la Société de Production Audiovisuelle. L’Association Organisatrice peut cependant demander aux Représentants des Médias un dépôt de garantie remboursable, conformément à la pratique de précédents tournois de la CAF.
L’Association Organisatrice peut imposer le paiement de frais raisonnables et usuels pour les facilités et services requis par les membres des Représentants des Médias en sus des facilités et services usuels. L’Association Organisatrice s’oblige à soumettre à la CAF, en vue de son consentement préalable et écrit, une proposition détaillée concernant le montant du dépôt de garantie remboursable et les montants des frais relatifs aux facilités et services requis en sus des facilités et services usuels, ce au moins trois (3) mois avant le Match d’ouverture.
L’ensemble des coûts relatifs aux Centres Médias des Stades sont à la charge de l’Association Organisatrice.
L’Association Organisatrice doit se conformer à l’ensemble des spécifications relatives aux Centres Médias des Stades.
 
SERVICES MEDICAUX
L’Association Organisatrice est seule responsable pour assurer la disponibilité et la mise à disposition d’un hôpital, de services et d’équipements médicaux adéquats et appropriés sur ou à proximité des Sites lors de chaque Match et lors des entraînements des Equipes et lors de chaque Evénement Officiel.
Les membres de la Délégation de la CAF, des corps officiels, de l’Agence, des Affiliés Commerciaux, des Représentants des Médias, de la Société de Production Audiovisuelle et des Diffuseurs veilleront à souscrire une assurance médicale auprès d’une compagnie d’assurance réputée, afin d’être en mesure de bénéficier d’une couverture santé dans le Pays Hôte.
L’Association Organisatrice doit garantir la mise à disposition de services d’urgences médicales (au moyen d'ambulances et de véhicules médicaux d'urgence) et les premiers soins sur les Sites les jours des Matches, des Evènements Officiels, ainsi que lors des entraînements des Equipes.
L’Association Organisatrice veillera à ce que l’évacuation des malades et des blessés soit assurée par les moyens les plus rapides et dans les meilleures conditions de sécurité vers les services pré-identifiés des urgences ou des spécialités des hôpitaux accrédités.
L’Association Organisatrice s’assurera que les Stades soient pourvus de stations de contrôle anti-dopage, de salles de soins répondant aux normes en la matière et d’une ambulance médicalisée et d’un défibrillateur. Le contrôle anti-dopage se fait selon les règles et procédures définies par la CAF.
Chaque site d’entraînement doit posséder une ambulance disponible lors de toutes les séances d’entraînement des Equipes.
Chaque Site du Tournoi Final doit disposer d’un hôpital situé dans une distance la plus proche possible du Stade de chaque Site.
 
DIRECTIVES ADMINISTRATIVES SPECIFIQUES
Compte tenu des rôles clefs qu’ils jouent notamment au regard de la Compétition, certains corps officiels tels que déterminés par la CAF nécessitent une attention particulière de l’association Organisatrice dans le cadre de l’accueil et de l’organisation matérielle du Tournoi Final. Les corps officiels concernés, parmi lesquels figure la Délégation de la CAF, sont :
(a) Le Comité Exécutif de la CAF ;
(b) Les membres de la Commission d’organisation de la CAN;
(c) Les employés de la CAF ;
(d) Les employés de toutes filiales ou entreprises liées à la CAF ;
(e) Les Officiels de la CAF, les arbitres et les arbitres assistants ;
(f)Les Equipes ;
(g) Les invités VVIP, les invités VIP et les invités de la CAF ; et
(h) Toutes autres personnes accréditées par la CAF et désignées par la CAF en tant que membres de la Délégation de la CAF.
L’Association Organisatrice a l’obligation de fournir, entre autres, les billets de Match, hébergement, ainsi que les transports terrestres et aériens, selon les dispositions des Règlements de la compétition aux membres des corps officiels ci-dessus visés. A cet effet, l’association Organisatrice veillera à solliciter régulièrement la CAF afin que le nombre de personnes concernées puisse être évalué.
Il est convenu qu’en toute hypothèse le nombre total de personnes composant les corps officiels ci-dessus visés en (a), (b), (c), (d), (e) et (g) n’excèdera pas 300 personnes.
L’Association Organisatrice s’assurera que le Secrétariat général de la CAF dispose de toutes les informations et de toute l’assistance nécessaires de façon régulière et appropriée, durant la préparation et pour toute la durée du Tournoi Final, y compris les Exigences IT et connectivité d’internet au(x) siège(s) de la CAF et aux stades (couverture Wifi pour les bureaux de la CAF, tribune de média, derrière les buts, salle de transmission TV, Tribune VIP, photocopieuses couleurs, imprimantes (MFP), matériel de bureaux, radio talkie-walkie aux stades, appareils Wifi LTE, cartes Sim…
Tous les visiteurs se rendant dans le Pays Hôte doivent avoir en leur possession des passeports valides. Les citoyens des pays pour lesquels sont exigés des visas pour se rendre dans le Pays Hôte doivent obtenir ceux-ci à l'avance auprès des missions diplomatiques ou consulaires appropriées du Pays Hôte présentes dans les pays en question. Les demandes de visa doivent être accompagnées des paiements des frais de visa correspondants.
L’Association Organisatrice doit s’assurer que la Délégation de la CAF, ainsi que les équipes de l’Agence, des Affiliés Commerciaux, des Diffuseurs (en ce compris celle du Diffuseur Officiel si nécessaire), de la Société de Production Audiovisuelle et des Représentants des Médias, participant et/ou assistant au Tournoi Final et/ou à un Evénement Officiel, obtiennent, à leurs propres frais, tous les visas et autres autorisations nécessaires en vue d’être en capacité d’exercer leurs missions, ainsi que d’entrer, séjourner et voyager dans le Pays Hôte, ou encore de quitter celui-ci, sans aucune restriction que ce soit, quelles que soient leur nationalité, leur origine ou leur religion.
  • Hits : [ 3923 ] 05 Fev 2018 08:28:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité