CAMEROUN :: Chantiers de la CAN 2019: Communiqué officiel :: CAMEROON

Chantiers de la CAN 2019: Communiqué officiel

cameroun,chantiers,can,2019,communique,officiel,cameroon,CAMEROUN :: Chantiers de la CAN 2019: Communiqué officiel :: CAMEROONVoici le communiqué de presse rendu public jeudi à l’issue du Conseil du cabinet de janvier.

Le Premier ministre, chef du gou- vernement, Monsieur Philemon Yang, a présidé ce jeudi 25 jan- vier  2018  à  partir  de  09h  à l'immeuble principal abritant ses Ser- vices, le premier Conseil de Cabinet de l'année 2018.

Y ont pris part, le vice-Premier ministre, les ministres d'Etat, les ministres, les ministres  délégués  ainsi  que  les  se- crétaires d'Etat. 

Outre  la  communication  spéciale  du Premier ministre, l'ordre du  jour com- portait les points ci-après : 

1. un exposé du ministre des Finances sur la stratégie d'amélioration de l'accès des  petites  et moyennes entreprises au  crédit  bancaire,  suivi  d'un  exposé complémentaire du ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l'Economie sociale et de l’Artisanat ; 

2.  un point  d'information du  ministre des Sports et de l'Education physique sur les conclusions de la première mis- sion  d'inspection  des  experts  de  la confédération Africaine de Football au Cameroun.

Dans  sa  communication  spéciale,  le Premier ministre a demandé aux chefs de département ministériel de traduire en actions tangibles les directives du chef de l'Etat, contenues dans son dis- cours  à  la  Nation  du  31  décembre 2017, et de les intégrer dans les feuilles de route à lui soumettre le 15 février 2018 au plus tard. Le chef du gouver- nement a par ailleurs prescrit aux mem- bres du gouvernement d'intensifier la lutte contre la corruption et de pourvoir sans délai au remplacement des agents administratifs admis à faire valoir leurs droits à la retraite, tout en veillant à la propreté des édifices publics.

Au terme de cette communication spé- ciale,  le ministre des  Finances  a pré- senté  la  stratégie  d'amélioration  de l'accès  des  Petites  et  moyennes  En- treprises  (PME)  au  crédit  bancaire.

Après avoir rappelé la place des  PME dans l'économie ainsi que leurs modes de  financement,  le  ministre  des  Fi- nances a  fait  savoir que  les  facteurs limitant l'accès des PME camerounaises au crédit bancaire sont principalement liés à  leur  faible structuration,  carac- térisée par une absence de plan d'af- faires, et à une capacité limitée d'au- tofinancement, qui ne permet pas de couvrir leurs besoins prioritaires en in- vestissement. Pour pallier ces insuffi- sances,  le  gouvernement  a  engagé plusieurs initiatives, notamment

(i) la création de l'Agence de promotion des PME  et  de  la  Banque  camerounaise des PME;

(ii) la mise en place des Cen- tres de formalités de création d'entre- prise  et  la  promotion  des Centres de gestion agréés  pour assister  les  diri- geants  des  PME  ; 

(iii)  la  baisse  de 1.000.000 à 100.000 FCF A du montant minimum du capital social des Sociétés à  responsabilité  limitée  (SARL)  ; 

(iv) l'ouverture d'un Bureau de Mise à Ni- veau des Entreprises évoluant dans le secteur industriel.

Abordant  la  problématique  du  rem- boursement des crédits TVA aux PME, le ministre des Finances  a  fait savoir que deux réformes ont été engagées dans ce sens en 2017, à savoir (i) l'ap- provisionnement automatique mensuel du  compte  séquestre  TVA  logé  à Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC),  ainsi  que  (ii)  le  dépôt  et  le suivi en ligne des demandes de rem- boursement  des  crédits  TVA. 

Sur  la base de ces deux réformes, les crédits TVA ont été apurés à  hauteur de  82 milliards  de  FCF  A  au  31  décembre 2017 contre 56 milliards de FCF A en 2016. En outre, 14 milliards de FCFA ont été restitués aux PME, contre 8,6 milliards  de  FCFA  en  2016,  soit  une amélioration de 63.

Dans l'optique de conforter les résultats obtenus,  le  ministre  des  Finances  a souligné  que  la  loi  de  finances  de l'exercice  2018  a  prévu  l'allègement des procédures de remboursement de TVA aux entreprises citoyennes sans contrôle  de  validation  préalable.  Il  a par ailleurs indiqué que l'audit en cours de la dette commerciale permettra de déterminer le montant et la nature des créances des PME sur l'Etat, avant de mentionner la nécessité de mettre en œuvre la Stratégie nationale de la fi- nance inclusive, en intégrant les contri- butions de tous les acteurs du secteur financier (banques,  établissements de micro-crédit, compagnies d'assurance, opérateurs de téléphonie mobile). 

En complément de l'exposé du ministre des Finances,  le  ministre  des Petites et Moyennes entreprises, de l'Economie sociale et de l'Artisanat a précisé que les  PME  camerounaises  contribuent pour 54 environ à la création d'emplois, mais le secteur informel demeure pré- dominant.  Il  a  précisé  que  l'emprunt bancaire constitue le mode financement privilégié des PME, cependant la part des  crédits  qui  leur  sont  consentis reste très marginale. Afin de satisfaire les exigences des banques en termes de  garanties  et  améliorer l'accès  des PME au  crédit bancaire, le  gouverne- ment s'emploie à développer des pro- duits innovants de financement, à l'ins- tar du  cautionnement mutuel,  du ca- pital-risque ou de l'affacturage. D'autres sources  de  financement  alternatif comme le capital investissement ou le financement  participatif,  plus  connu sous  le  nom  de  crowdfunding,  sont également  explorées.  Pour  conclure, le Ministre en charge des PME a indiqué que le renforcement des capacités fi- nancières de la Banque Camerounaise des  PME  et  la  création  en  son  sein d'un Fonds de garantie devraient contri- buer à améliorer, de manière significa-tive, l'accès des PME aux financements de long terme.

Le Conseil  a  enfin suivi  le  point d'in- formation  du  ministre  des  Sports  et de  l'Education  physique,  qui  a  rendu compte  des  conclusions  issues  de  la première  mission  d'inspection  de  la Confédération  Africaine  de  Football (CAF), en prélude à la Coupe d'Afrique des Nations de football masculin que le Cameroun organisera en 2019. Il a fait savoir que  les  experts de  la CAF se  sont  déployés  du  II  au  19  janvier 2018 sur tous les sites d'accueil de la CAN 2019, où ils ont visité notamment les  infrastructures  sportives et hôte- lières. Le ministre en charge des Sports a  relevé  que  cette  mission  s'est  dé- roulée de manière satisfaisante et que les experts de la CAF ont formulé des recommandations utiles que les admi- nistrations s’attèlent à mettre en œuvre.

Au terme de  ces exposés, le  Premier ministre  a  recueilli  les  contributions des membres du Conseil, avant de pres- crire au  ministre  en  charge  des  PME, de  veiller  à  l'aboutissement  des  par-
tenariats envisagés entre l'Agence de promotion  des  PME  et  les  structures de  financement  ciblées.  Le  chef  du gouvernement a demandé au ministre des Finances,

(i) d'accélérer l'audit de la  dette  commerciale  des  PME  et  de lui soumettre dans les plus brefs délais, un plan d'apurement du stock de crédits de TVA non apurés ;

(ii) de procéder à l'élaboration des instruments juridiques nécessaires au renforcement du modèle économique  de  la  Banque  Camerou- naise des PME. Au ministre des Sports et de l'Education physique, le Premier ministre  a instruit de  veiller  au strict respect des chronogrammes d'exécution des travaux relatifs à l'organisation de la CAN 2019 et d'anticiper sur toutes les difficultés éventuelles.

Le Conseil s'est achevé à 11 h. 35 mn.

Yaoundé, le 25 janvier 2018
Le secrétaire général des services du Premier ministre,
(é) Séraphin Magloire FOUDA

  • Hits : [ 3023 ] 26 Jan 2018 14:37:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité