CÔTE D'IVOIRE :: Côte d'Ivoire 0-2 Maroc: Consternation à Abidjan :: COTE D'IVOIRE

Côte d'Ivoire 0-2 Maroc: Consternation à Abidjan

cate,divoire,cote,d39ivoire,maroc,consternation,abidjan,cote,divoire,CÔTE D'IVOIRE :: Côte d'Ivoire 0-2 Maroc: Consternation à Abidjan :: COTE D'IVOIRELa Côte d’Ivoire brillera par son absence au Mondial 2018, en Russie. La faute à une équipe marocaine qui a bien joué son coup ce samedi, au stade Houphouët-Boigny, à Abidjan. Deux barrissements de Dirar (25e) et Mehdi Benatia (30’) en première mi-temps ont suffi, pour ruiner tous les espoirs des Ivoiriens (0-2). Une rencontre pourtant bien débutée par la bande à Marc Wilmots qui a manqué de réalisme. Gervinho, bien démarqué, a manqué le cadre (10’), tandis que Serge Aurier, servi sur un plateau d’or par Wilfried Zaha, visait le décor (65’).
 
Finalement, la grande finale attendue n’a pas eu lieu. Les Lions de l’Atlas ont vite tué le match. Et les Eléphants, tétanisés par l’enjeu, ont été incapables de dérouler leur football. Wilfried Zaha, Max Gradel et Jean Philippe Gbamin ont beau essayé de tirer le groupe vers le haut, en vain. Du coup, le Maroc signe son grand retour sur la scène mondiale. 20 ans plus tard, après sa dernière participation à la Coupe du monde 1998.
Réactions 

Hervé Renard (sélectionneur du Maroc)
« Nous méritons cette qualification. C'est grâce à l'abnégation des joueurs, ils répondent présent comme les joueurs ivoiriens avaient répondu présents en 2015 quand nous avons gagné la Can en Guinée équatoriale. Je leur ai dit qu'il y avait eu la génération 1980 (Coupe du monde 1986), la génération 1990 (avec Coupes du Monde 1994 et 1998) avec Moustapha Hadji qui est dans le staff, et que maintenant c'était à eux d'écrire l'histoire. Ils l'ont fait brillamment. Le retour va être exceptionnel, un peu comme le retour en 2015 (à Abidjan après la victoire à la CAN). Ce sont des moments inoubliables. J'ai la chance de les vivre, j'ai certainement une bonne étoile ».
 
Marc Wilmots (sélectionneur de la Côte d’Ivoire)

« Tout le monde est déçu, toute la Côte d'Ivoire. C'était un rêve de disputer une quatrième Coupe du monde, un objectif pour moi. On est déçu comme tout le peuple ivoirien. J'ai appris qu'il faut se relever quand on est à terre. (A propos de son avenir) Les réponses à chaud ne sont jamais bonnes. J'ai pris beaucoup de temps ces six derniers mois à construire une équipe. Il y a un cycle avec des anciens qui sont sur la fin et des jeunes qui montent... C'est cette discussion que j'aurai avec ma direction, et je verrai de quoi sera fait l'avenir ».
 
  • Hits : [ 1330 ] 12 Nov 2017 12:37:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité