CAMEROUN :: Construction de stades: La Fecafoot annule son partenariat avec la société Prime Potomac :: CAMEROON

Construction de stades: La Fecafoot annule son partenariat avec la société Prime Potomac

cameroun,construction,stades,fecafoot,annule,son,partenariat,avec,societe,prime,potomac,cameroon,CAMEROUN :: Construction de stades: La Fecafoot annule son partenariat avec la société Prime Potomac :: CAMEROONLa sentence a été rendue publique à l’issue de la réunion du comité exécutif qui s’est tenue vendredi dernier au Mont Febe hôtel, sous la présidence de Tombi A Roko.

Le comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a tenu une réunion vendredi. Occasion de prendre un certain nombre de résolutions, dans un contexte où de nombreux acteurs sportifs remettent toujours en cause la légitimité de l’exécutif de cette fédération.

L’une des résolutions phares a été la suppression « des conventions de partenariat entre la Fecafoot et la société Prime Potomac, relatives à la construction des stades dans les villes de Bamenda, Bagangté, Bafia et Sangmélima », peut-on lire à la 6ème résolution du communiqué rendu public par Tombi A Roko, président de la Fecafoot.

Si la cause exacte de cette décision n’a pas été signalée, l’on sait néanmoins que le torchon brûlait entre le PDG Camerounais de Prime Potomac, Ben Modo et le président de la Fecafoot. Les deux n’ayant cessé de se lancer des flèches par médias interposés, causant un ralentissement sur l’avancement des travaux de ces stades synthétiques d’environ 5 000 places.

Autres résolutions

Il est annoncé la création d’une commission ad hoc chargée d’examiner la situation qui prévaut actuellement au niveau de la Ligue spécialisée de football jeunes. Pour violation des textes et règlements, on se rappelle que la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) avait décidé, mercredi dernier d’annuler l’Assemblée générale élective du 29 juin qui avait porté Léon Aimé Zang à la présidence de cette ligue spécialisée.

« Après analyse des sentences rendues par la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun, le Comité Exécutif relève de multiples violations par cette Chambre, tant des dispositions légales que des règles cardinales de l’arbitrage. En conséquence, le Comité décide de la création d’une commission Ad Hoc chargée d’examiner cette situation et de proposer des solutions
idoines », lit-on à la 3ème résolution.

Réagissant à cette décision, M. Zang également PCA d’Apejes de Mfou, a pour sa part dit garder toute sa sérénité. « Je suis très serein et plus que serein d’ailleurs. La preuve, c’est que je suis là. Nous vivons football (…) nous sommes nés dans le football et allons mourir dans le football (… ) et sans ligue spécialisée de football jeunes, nous restons dans le football. C’est cela la différence », a mentionné le président, avant d’ajouter que malgré l’annulation, la CCA « n’a aucune légitimité à intervenir en matière d’élections ».

La décision de la CCA devrait donc à nouveau retarder l’entrée en fonction de la Ligue spécialisée de football des jeunes, dont le rôle consiste à organiser et développer la discipline sur des bases indépendantes.

Ce n’est pas tout. Le comité exécutif de la Fecafoot a également instruit le Secrétaire général, Blaise Moussa de doter la Fecafoot d’un trophée définitif de la coupe du Cameroun dans un délai de 90 jours.

  • Hits : [ 2953 ] 17 Jul 2017 14:37:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité