CAMEROUN :: Dans la tanière: Encore du boulot ! :: CAMEROON

Dans la tanière: Encore du boulot !

cameroun,dans,taniere,encore,boulot,cameroon,CAMEROUN :: Dans la tanière: Encore du boulot ! :: CAMEROONLe Cameroun a été sorti dimanche soir au premier tour de la coupe des Confédérations en Russie avec un nul et deux défaites.

Des regrets  et un sentiment de gâ- chis. Voilà ce qui reste  au  lende- main  de  l’élimination  du Cameroun au premier tour de la coupe des Confédé- rations  Russie  2017  (17 juin  au  02  juillet).  Dimanche 25 juin, les Lions indomptables  ont  perdu leur dernier match de poule 3-1 face à l’Allemagne au stade Ficht de Sochi. Même face  à  une  équipe  B  des champions du monde, les poulains  d’Hugo  Broos n’ont  pas  fait  le  poids.

Après avoir tout de même fait  illusion  en  première mi-temps en dominant no- tamment  durant  les  20 premières  minutes.  Mais l’ouverture du score de Ke- rim Demirbay de retour des vestiaires, suivie du carton rouge très sévère reçu par Ernest Mabouka (64e min) pour un pied levé ont to- talement  déstabilisé l’équipe.  La  réduction  de la  marque  par  Vincent Aboubakar n’a pas changé la donne. Le Cameroun sort de  cette  compétition  par la  petite  porte,  en  termi- nant dernier de son groupe derrière l’Allemagne, le Chili et l’Australie. A son comp- teur,  un  nul  et  deux  dé- faites. Soit, un point, deux buts  marqués  et  six  en- caissés.

Personne ne pensait vrai- ment que le Cameroun irait gagner  cette  coupe  des Confédérations.  On espé- rait pourtant voir une pres- tation  honorable  de l’équipe. Mais celle-ci a dé- montré qu’elle a encore du chemin  à  faire  pour  être au niveau des meilleures, plus régulières et surtout réalistes. Sur le terrain, on a pu découvrir une défense moyenne,  certainement plombée  par  la  blessure au dernier moment d’Am- broise  Oyongo  Bitolo.  Ce qui a obligé le staff à revoir ses  plans  sur  les  côtés.

L’axe  central n’a  pas  non plus bien marché. D’ailleurs, Joachim Löw, le sélection- neur  de  l’Allemagne,  re- grettait après le match que son équipe n’ait pas assez profité des boulevards of-ferts  par  les  défenseurs centraux. Au milieu de ter- rain,  on  a  vu  un  Zambo Anguissa  tout  feu  tout flamme, appuyé par le tra- vail de Siani et Djoum. Mais le  trio  n’a  pas  vraiment réussi à s’imposer face aux différents adversaires dans ce  secteur.  Enfin,  l’ineffi- cacité  des  attaquants  a privé  l’équipe.  Même  si Hugo Broos, le  sélection- neur des Lions, ne trouve pas  grand-chose  à  repro- cher  à  ses  joueurs,  il  y  a clairement  des  lacunes  à corriger. Au rang des chan- tiers également, la profon- deur  du  banc  de  touche qui  a  de  quoi  inquiéter avant les rendez-vous cru- ciaux d’août contre le Ni- geria pour les éliminatoires de  la  coupe  du  monde 2018.

On ne va pas faire la fine bouche : il y a clairement un léger mieux dans cette équipe comparée aux der- nières  sorties  internatio- nales du  Cameroun. On  a constaté  un  fond  de  jeu qui se met doucement en place.  Certains  joueurs comme Fabrice Ondoa, Mi- chael Ngadeu-Ngadjui, Sé- bastien  Siani  ou  encore Franck  Anguissa  Zambo sont  sortis  du  lot.  Il  faut reconnaître  que  l’inexpé-
rience du groupe ne l’a pas servi.

  • Hits : [ 3191 ] 28 Jun 2017 08:44:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité