CAMEROUN :: Can 2019: Voici comment les turcs freinent le projet Japoma :: CAMEROON

Can 2019: Voici comment les turcs freinent le projet Japoma

cameroun,can,2019,voici,comment,les,turcs,freinent,projet,japoma,cameroon,CAMEROUN :: Can 2019: Voici comment les turcs freinent le projet Japoma :: CAMEROONLe complexe sportif de Douala-Japoma attend toujours son heure de gloire. C'est qu'en réalité l'infrastructure devant acceuiliir la prochaine CAN Cameroun 2019 tarde à sortir de terre. Les 167 milliards de francs CFA mis au budget sont pourtant disponibles. 1200 employés parmi lesquels près de 400 Camerounais ont été recrutés. Mais qu'est ce cloche alors?

Interrogé récemment par nos confrère de Cameroun Tribune Paul B. Bell, le sous-directeur des infrastructures et des équipements sportifs au ministère des Sports et de l’Education physique précise:"Le marché a été signé depuis 2015, à  hauteur de 166 milliards. Le bailleur de fonds étant turc, no-tamment  Exim  Bank  Turquie,  une entreprise turc a été retenue pour la construction. A l’observation, elle n’a jamais réalisé un projet de cette envergure et semble en difficulté. Parce qu’une bonne partie des fonds nécessaires  sont  disponibles,  vue que  la  contrepartie  camerounaise a été virée par une banque, en l’occurrence la filière camerounaise de UBA.  C’est  plutôt  la  partie  turque qui n’a  pas encore donné tous les 85% de  l’enveloppe globale.  Exim Bank s’est arrêtée à près de 73%. A  charge  pour  la  partie  camerounaise de trouver le complément".
 
Il ne s'agirait donc pas d'un problème de  financement de l'ouvrage mais d'un manque d'expertise de la société turque. Bell Paul explique: "En réalité, on s’est rendu compte  que  l’entreprise    Yenigün n’a jamais  construit de  stade.  Elle est venue dans ce marché avec un partenaire  américain,  Aecom,  très solide en la matière. C’est d’ailleurs la  présence  d’Aecom  dans  la  soumission  turque  qui  a  permis  que nous lui  donnions  le  marché. Mal-heureusement, lorsque l’on a signé le marché, il n’y avait plus que Yenigün,  seule  responsable  de  la construction.  Du  coup,  les  études n’ont  pas  été  produites  à  temps. Yenigün a passé près d’un an à demander une avance de démarrage. Il a d’ailleurs rempli toutes les conditions  à  ce  niveau.  On  lui  a  donné 24 milliards de F."

Afin de sauver les meubles confie Bell Paul: "L’on  nous  a  annoncé  le  retour  de l’Américain  Aecom  dans  le  projet. D’où notre espoir que ce partenaire produise  lui-même  les  études.  Japoma a un sol sableux. Les fondations sont donc capitales. On a bon espoir  que  les  choses  qui  ont démarré  récemment  et  se  passent comme  convenu.  La  partie  camerounaise fait et fera tout pour aider Yenigün à construire le stade, car, il est capital pour nous.

Pour rappel, le projet prévoit notamment la construction d’un stade couvert d'une capacité de 50 mille places, de terrains d’entraînement ainsi que d’une piscine.

  • Hits : [ 3821 ] 22 Jun 2017 10:35:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité