AUSTRALIE :: Russie 2017, La chronique: Fabrice Ondoa, héros paradoxal :: AUSTRALIA

Russie 2017, La chronique: Fabrice Ondoa, héros paradoxal

australie,russie,2017,chronique,fabrice,ondoa,heros,paradoxal,australia,AUSTRALIE :: Russie 2017, La chronique: Fabrice Ondoa, héros paradoxal :: AUSTRALIAAprès les Can 2015 et 2017, Ondoa Ebogo Joseph Fabrice, 21 ans, dispute son 3e tournoi majeur avec les Lions Indomptables alors qu’il n’est toujours pas titulaire en club. Hugo Broos le sélectionneur  national a déjà annoncé que le joueur du Fc Séville reste le numéro un au poste en dépit de la poussée remarquée d’André Onana qui sort d’une saison étincelante avec l’Ajax Amsterdam.

Le sélectionneur national est d’ailleurs conforté dans son choix par la belle prestation du jeune gardien de but qui s’est une fois de plus montré à son avantage lors de la première sortie des Lions face au Chili samedi dernier. On peut se rappeler que le joueur formé à la Fundespor (la Fondation Samuel Eto’o) n’est finalement pas le premier à produire ce savoureux dilemme. Quand il épatait la terre entière par ses prouesses aux Jeux Olympiques de Sidney en 2000, Idriss Carlos Kameni n’était qu’un aspirant qui rongeait son frein à la réserve du Havre (D2 française).

En dépit d’un talent confirmé, il a dû patienter de nombreuses années avant de saisir la perche tendue par son mentor Thomas Nkono qui l’a, dès 2004, imposé avec beaucoup de bonheur comme gardien titulaire à l’Espagnol de Barcelone. On se rappelle toutefois que Kameni avait dû s’incliner devant la classe d’Alioum Boukar qui gardait les buts des Lions lors des sacres continentaux de 2000 et 2002. La situation de Fabrice Ondoa est donc plus tranchée car l’enfant du quartier Ekounou, à Yaoundé est titulaire au poste depuis 3 ans alors qu’il ne joue pas en club. Il totalise à ce jour 39 matches dans sa carrière professionnelle dont seulement 9 en club.

Prêté par Nastic Taragonna à la réserve du Fc Séville, le joueur a bouclé la saison écoulée en ne disputant qu’un seul match (face à Saragosse) pendant lequel il a d’ailleurs été expulsé. Il a dans le même temps héroïquement conduit les Lions vers une 5e couronne continentale que personne ne leur prédisait. Décidé à jouer, Ondoa a annoncé son départ de Séville mais a vite été rattrapé par un contrat qui le lie au club andalou jusqu’en 2020.

Pourquoi a-t-il signé à Séville où il n’a manifestement aucune garantie de bousculer le titulaire au poste Sergio Rico ? Ce deal s’est fait avant même l’arrivée du nouvel entraineur sévillan Eduardo Berizzo, ce dernier va-t-il considérer d’éventuels accords passés avec Ondoa pour obtenir sa signature ? N’était-il pas préférable pour le camerounais d’attendre cette Coupe des confédérations (où il impressionne déjà) pour négocier un contrat pouvant lui garantir du temps de jeu dans une équipe de bon niveau ? Il reste constant que ce footballeur arrivé au centre de formation du Fc Barcelone en 2009 a déjà perdu beaucoup de temps dans ces atermoiements en club. Plus que d’autres joueurs de la sélection, il est aujourd’hui sous pression pour au moins deux raisons. Personne ne lui pardonnera la moindre bourde et son inactivité en club (à un poste où les spécialistes s’accordent sur le fait qu’il faut du temps de jeu pour roder les réflexes) refera surface dès la première contreperformance.

En outre, il y a sur le banc de touche son propre cousin, André Onana, lui aussi produit de la Fundespor passé par la Masia qui rêve de lui ravir cette place de titulaire. Lion dans l’âme, Ondoa a  certainement les moyens de relever ce double défi. Sur le terrain, c’est déjà un leader qui mobilise ses troupes et donne de la voix. Parlant de pression, Il semble bien que le petit futé ait sa petite idée derrière la tête. En multipliant des prouesses à cette Coupe des confédérations, il est capable de faire douter l’entraineur du Fc Séville qui pourrait alors lui donner sa chance. La pression pourrait  changer de camp. A défaut, il est toujours possible de négocier un autre prêt dans un bon club européen qui pourrait alors laisser éclater son génie. Et si ce petit prodige avait finalement ses aises dans ces situations…paradoxales ?

 

 

 

 

 

 

  • Hits : [ 2603 ] 21 Jun 2017 15:09:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité