NIGÉRIA :: Ogenyi Onazi : C’est l’heure du retour pour le Nigeria

Ogenyi Onazi : C’est l’heure du retour pour le Nigeria

nigaria,ogenyi,onazi,cest,lheure,retour,pour,nigeria,NIGÉRIA :: Ogenyi Onazi : C’est l’heure du retour pour le Nigeria(Illustration Okocha) Le capitaine du Nigéria, Ogenyi Onazi, qui conduira samedi, en l’absence du porteur du brassard habituel, Mikel John Obi, à l’International stadium d’Uyo les Super Eagles devant les Bafana Bafana estime que son pays doit réaffirmer son ambition de retrouver au plus vite sa place au sommet de l’élite. Après avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations en 2013, le Nigeria a raté les deux éditions suivantes en 2015 et en 2017. Le premier match des éliminatoires de la CAN Total, Cameroun 2019 a confié le joueur de Trabzonspor (Turquie) à cafonline.com doit être l’occasion d’ouvrir la porte de nouveaux horizons. 

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder le match avec l’Afrique du Sud ? 

L’équipe est fin prête après deux tests positifs contre la sélection de Corse et le Togo. Les nouveaux venus au sein des Super Eagles ont pu être testés. Tout s’est bien passé. Je n’ai pas participé personnellement à ces deux rencontres mais tout ce qui m’en a été rapporté a été très positif. La volonté est là. Et nous sommes tous conscients qu’une CAN sans le Nigeria, ce n’est pas possible. 

Il y a de nouveaux   visages au sein des Super Eagles, comment se fait leur intégration ?

Une partie de mon rôle est de stimuler le moral des joueurs et c'est ce que je m’emploie à faire. Je fais comprendre aux nouveaux entrants qu’elle est la philosophie des Super Eagles et surtout je leur inculque le principe de fierté qui doit nous guider lorsque nous portons les couleurs de notre pays. C’est le rôle des anciens d’ouvrir la porte à la nouvelle génération, à ceux qui sont appelés à prendre le relais. Lundi lors du premier rassemblement au Nigeria, nous les avons accueillis en chantant et en dansant pour créer une ambiance amicale et festive. Ensuite, je leur ai dit que nous devions être à cent pour cent de nos moyens le jour du match et leur ai rappelé que notre public était un public difficile qui n’aime pas la défaite. Alors, vous savez, leur ai-je passé le message, tous attendent notre victoire. 

Contre toute attente le Nigeria a manqué les deux dernières de la Coupe d'Afrique des Nations, vous et vos camarades avez beaucoup à vous faire pardonner.

Avoir raté la Guinée Equatoriale puis le Gabon, c’est quelque chose d’absolument incroyable. Cela a été des moments terribles pour nous les joueurs et pour tous les Nigérians. Je ne veux même pas en parler ? Un sentiment de honte m’envahit quand j’y pense. Le match de samedi n’est pas une revanche mais je n’oublie pas que l’Afrique du Sud a été un peu un des responsables de notre absence au Gabon. Nos deux matches s’étaient terminés par un partage des points. 

Quand on observe le résultat des rencontres précédentes entre vos deux pays, on constate que le bilan vous est favorable. S’agit-il d’un bon indice ? 

Je pense qu’il faut vivre le présent et qu’il est inutile de faire appel au passé pour tirer des plans sur la comète. Nous respectons l’adversaire qui est face à nous, quel qu’il soit. Aujourd’hui, en Afrique, la hiérarchie est souvent bousculée. Vous avez rappelé nos deux dernières CAN manquées. L’essentiel c’est notre détermination à gagner tous nos matches. A ce titre, il est important que nous commencions ces éliminatoires par un succès.

Vous avez connu plusieurs sélectionneurs à la tête des Super Eagles, qu'est-ce que Gernot Rohr a changé par rapport à ses prédécesseurs ?

C’est un entraîneur très technique, un homme qui sait ce qu'il veut et qui sait quoi faire à tout moment. Il sait quels sont les joueurs qui peuvent répondre le mieux à ses exigences. Il possède un sens tactique très fin et sait comment obtenir le meilleur de chacun de ses joueurs, individuellement et collectivement. Il est exigeant mais chacun a le droit de s’exprimer. Surtout il rappelle constamment que la réussite de l’équipe repose sur la cohésion du groupe, sa solidarité. Et la réussite samedi à Uyo ce sera une victoire contre les Bafana Bafana. 

Leurs matches précédents

  1. 10 Oct 1992: Nigeria 4-0 Afrique du Sud – Lagos (élim.Coupe du monde)
  2. 16 Jan 1993: Afrique du Sud 0-0 Nigeria – Johannesburg (élim.Coupe du monde)
  3. 10 Fev 2000: Nigeria 2-0 Afrique du Sud – Lagos (AFCON demi-finale CAN)
  4. 31 Jan 2004: Afrique du Sud 0-4 Nigeria – Monastir (CAN 2004)
  5. 17 Nov 2004: Afrique du Sud 2-1 Nigeria – Johannesburg (Challenge Mandela)
  6. 1 Juin 2008: Nigeria 2-0 Afrique du Sud – Abuja (élim.Coupe du monde)
  7. 6 Sep 2008: Afrique du Sud 0-1 Nigeria – Port Elizabeth (élim.Coupe du monde)
  8. 11 Août 2013: Afrique du Sud 0-2 Nigeria – Durban (Challenge Mandela)
  9. 19 Jan 2014: Afrique du Sud 1-3 Nigeria – Cape Town (CHAN 2014)
10. 10 Sept 2014: Afrique du Sud 0—0 Nigeria – Cape Town (élim.CAN)
11. 19 Nov 2014: Nigeria 2-2 Afrique du Sud – Uyo (élim.CAN)
12. 29 Mar 2015: Afrique du Sud 1-1 Nigeria – Nelspruit (amical)

Nigeria : 7 victoires, 4 nuls, 1 défaite

  • Hits : [ 1536 ] 09 Jun 2017 11:53:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité