CAMEROUN :: Mtn Elite One. Resumé partiel de la phase aller: Le dossier du jour :: CAMEROON

Mtn Elite One. Resumé partiel de la phase aller: Le dossier du jour

cameroun,mtn,elite,one,resume,partiel,phase,aller,dossier,jour,cameroon,CAMEROUN :: Mtn Elite One. Resumé partiel de la phase aller: Le dossier du jour :: CAMEROONEding sport Fc champion de la phase aller
L’équipe de la lékié a battu Ums de Loum (3-2), son concurrent direct hier, pour remporter ce titre symbolique au stade annexe n°1 de l’Omnisports. Eding sport Fc de la Lékié est le champion symbolique de la phase aller du championnat Mtn Elite One de cette saison 2016/2017. Même si Coton sport qui accuse deux matchs en retard viendrait à les remporter tous, il ne rattrapera pas l’équipe du président Saint Fabien Mvogo. Ce sacre d’Eding sport Fc a eu lieu hier, 04 juin 2017 au stade annexe n°1 de l’Omnisports de Yaoundé au terme de sa victoire, 3 buts à 2 contre Ums de Loum, son concurrent direct. Avant ce match, Ums totalisait 28 points, à deux unités d’Eding (30 points). Et le titre de leader de la phase aller dépendait de l’issue de cette partie. C’est ce qui justifie l’intensité de ce  match qui avait toutes les allures d’une finale.

Les deux équipes se tenaient encore à deux buts partout jusqu’à la 80ème minute de jeu, lorsque Edjo Zanga d’Eding est irrégulièrement taclé dans la surface de réparation d’Ums de Loum. Le penalty qui s’en est suivi a été transformé par Ekwalla Ebongue. C’est ce but qui a fait la différence dans ce match, malgré le sursaut d’orgueil des joueurs venus de Loum pour rétablir le score.

Mais avant, les deux équipes étaient allées à la pause sur le score de parité d’un but partout. Florent Mounoutouang avait devancé la sortie de Parfait Robert Penn Edimo, le gardien de buts d’Ums pour ouvrir le score de la partie à la 17ème minute de jeu. Mais, à la 45ème minute de jeu Willy Namendji va égaliser sur un penalty consécutif à une faute de main dans la surface de réparation d’Eding. De retour des vestiaires, Ums va prendre l’avance dès la 55ème minute.

Parti en dédoublement sur le côté gauche de l’attaque, le centre de Ronald Lane Lakem va être repris d’une tête plongeante par Jude Vernyuy Kongnyuy. Anicet Mbarga Foe, l’entraîneur d’Eding, va effectuer deux remplacements avec l’entrée d’Armel Ngondji et Tchamo Wanga, deux bons porteurs de balle. Ils vont bousculer la défense d’Ums et sur une action bien combinée, Tchamo Wanga (66ème) va la conclure d’une frappe sèche, hors de portée pour Parfait Penn Edimo.

Coaching gagnant d’Anicet Mbarga Foé. A deux buts partout, les deux équipes vont continuer à offrir du spectacle plein d’engagement et de bonnes phases de jeu, jusqu’à ce qu’intervienne le 3ème but de la différence. Eding et ses statistiques Emmanuel Likoumba, l’entraîneur d’Ums de Loum, en restant Fair-play, analyse le match : « Nous avons concédé des buts sur des erreurs individuelles.

Les gars ont tout donné. En principe, on mériterait un match nul. Mais, le sort a décidé autrement. Nous ne pouvons que dire félicitations à Eding qui a gagné son match et nous ne pouvons qu’être déçus. Au vu du spectacle que les gars ont produit, on ne devait pas perdre ce match. Malheureusement, nous avons perdu et nous acceptons la défaite ». Anicet Mbarga quant à lui, est satisfait du jeu produit par ses joueurs et surtout du bilan de son équipe, à mi-parcours du championnat. « Les enjeux étaient tellement élevés et les positions au niveau du tableau étaient telles que c’est le premier qui jouait contre le deuxième. Il fallait être paré de ses plus beaux vêtements. Nous avons très tôt marqués, parce que nous avons voulu présider aux destinées de la partie. Par la suite, on s’est fait rattraper au score. Nous avons demandé à nos enfants de ne pas se décourager. Nous avons procédé à des remplacements judicieux qui nous ont apportés cette victoire. Il fallait être très costaud. 17 matchs, neuf victoires, 6 matchs nuls, une défaite, 24 buts marqués, 6 encaissés, avec la bagatelle somme de plus 15, 34 points ».

Même en remportant ses deux matchs en retard, Coton sport n’atteindra pas les 33 points que totalise Eding sport Fc à l’issue de cette phase aller.

Réactions

“On a été très égoïste”
Jude Vernyuy Kongnyuy, attaquant d’Ums de Loum

Je suis très fâché parce nous ne devions pas rater certaines occasions de buts. On les rate parce que tout le monde ne joue pas pour l’équipe. Moi, j’essaye de jouer pour tout le monde. Avant de concéder le 3ème but, c’est nous qui devrions marquer. Mais on a été très égoïste. Nous allons nous remettre au travail pour pouvoir atteindre notre objectif. Je puis vous garantir que nous serons champions. Je suis à mon 3ème match avec Ums, avec 2 buts marqués. Avant de quitter Yong sport j’étais à 4 buts. Je dis encore que je vais me battre et nous serons champions ».

“Nous n’avons pas douté”
Fabrice Fosso, attaquant d’Eding

Cette victoire a été la bienvenue pour nous. Vous avez vu que nous avons cravaché dur sur le terrain pour remporter cette partie. Nous n’avons pas douté dans ce match. Même menés, nous sommes restés sereins et avons dominé le jeu pour prendre l’avance et en remportant les trois points. Je ne peux pas encore me satisfaire d’être le meilleur buteur de cette phase aller, parce que mon concurrent direct a encore deux matchs avec Coton sport. Mais ce qui a fait ma force, c’est le collectif. Nous allons prendre un petit repos pour recharger les batteries et revenir à la phase retour avec un moral d’acier ».

Propos recueillis par A.C.


Coup de griffe d’Aigle sur Unisport
Dschang. Ce « choc » de l’Ouest a tourné à l’avantage du rapace de la Menoua, vainqueur par 2 buts à 1.

Francis Ebembe Elimbi, le milieu offensif d’El Pacha, n’oubliera pas vite ce match du 4 juin contre Unisport, au stade du Cenajes de Dschang. A la fin du match, les spectateurs ont envahi le stade, non pour tancer l’entraîneur et certains joueurs comme d’habitude, mais pour le porter en triomphe. Certains lui ont même offert des présents. C’est assurément l’homme du match. Malgré une bonne tenue générale au cours de la rencontre, il a plié la rencontre, dès les 15 premières minutes. Le premier but, il l’a marqué dès la première minute.

Sur un coup franc anodin, le ballon a été renvoyé par la barrière dans ses pieds. Le temps d’un rebond, il a frappé le ballon que le gardien à son tour a mal dévié. Même les spectateurs sont surpris. Les joueurs d’Unisport encore fébriles. Ils feront cinq minutes sans qu’un ballon traverse le centre. Aigle en profite pour occuper le terrain. Elimbi va réussir, à la 12ème minute, une action qui  ressemble à une humiliation pour la défense adverse. Balle au pied, il dribblera quatre joueurs et n’utilisera le pied de Nasser Chandini, son coéquipier, que pour la conclusion de son action. Aigle mène 2 – 0.

Euphorie totale.

Le temps de revenir sur terre, Unisport par l’entremise d’Emmanuel Che marque. On est à la 13ème minute et il y a déjà trois buts. On attend d’autres buts. Il n’y en aura plus. A la 20ème minute, une grande parade du portier Yokam évite l’égalisation. Cabrel Ramses Donfack écope d’un deuxième carton jaune à la 44ème minute et est expulsé. Unisport doit jouer à 10. A la mi-temps, ses supporters foncent vers les arbitres à qui ils veulent remonter les bretelles. Il faudra l’interposition des forces de l’Ordre pour éviter un échange de coups de poing. Malgré son infériorité numérique, Unisport se montre plus entreprenant. Jovanovic Sinisa, l’entraîneur, injecte deux attaquants. Les accélérations se multiplient, sans succès. Mais à deux minutes de la fin de la rencontre, Elimbi une nouvelle fois, rate le caviar. Il aurait pu rattraper le meilleur buteur du championnat mais après avoir battu deux défenseurs et le gardien, il a trop croisé le ballon qui est sorti. La grosse tête peut-être, après avoir réussi de nombreux dribbles et duels.

Franklin Kamtche

Réactions

“Les ballons étaient mauvais”
Jovanovic Sinisa, coach d’Unisport

Lorsqu’on est préparé pour jouer et qu’on prend un but dès la première minute, ça fausse la rencontre. Aigle nous a cueillis à froid. Mes joueurs ont eu des problèmes pour entrer dans le match et nous l’avons payé cash. S’agissant du comportement des arbitres, je suis fatigué d’en parler. Je ne veux plus prendre des risques. C’est le problème de la fédération, qui doit savoir qui il envoie pour diriger les matches. L’autre problème c’est que depuis nous jouons avec les ballons Garman. Mais aujourd’hui, ce n’était pas le cas. On a joué avec les ballons des enfants.

“Une bonne leçon”
Joseph Ndoko, coach d’Aigle

Mes joueurs ont appris la leçon. Ils ont réussi à marquer cette fois vite et à dominer le match. Dans une occasion pareille, ils avaient commis une grosse erreur contre Apejes. Maintenant cette victoire va améliorer notre position par rapport à la tête du championnat. Cette victoire n’a aucune relation avec ma nomination à la tête de la sélection nationale féminine. Je remercie ceux qui bénissent le travail que nous faisons ici. Nous allons continuer. Ceux qui disent qu’il faut chercher un bon avant-centre pendant le mercato se comportent comme s’il y avait une maison de bons joueurs qui attendent quelque part. Les gars qui sont bons sont dans les clubs et ils jouent. Il va falloir continuer à jongler avec ceux qui sont là.

Propos recueillis par F.K.


Canon et Astres se neutralisent
Stade annexe n°1. Les deux équipes terminent le dernier match de la phase aller sur un score nul (0-0).

C’est à la 20ème minute que le vent de contestation souffle sur cette rencontre entre Canon de Yaoundé contre Les Astres de Douala comptant pour la 17ème journée de la Mtn Elite One au stade annexe n°1 de l’Omnisports de Yaoundé. Le virevoltant Armel Djimoe, l’attaquant de Canon, élimine sur son passage le milieu de terrain des Astres Guy Djamo et le capitaine Bertrand Ekoo avant de s’écrouler dans la surface de réparation. Les supporters de Canon protestent parce que l’arbitre a estimé qu’Armel avait été stoppé à la régulière.

Les 20 premières minutes seront à mettre à l’actif des Mekok Mengonda qui ont réussi à étioler les Astres. L’intrépide Armel mettra à mal la défense de l’équipe de Douala mais butera à chaque reprise sur la muraille constituée de Bertrand Ekoo et Jean-Paul Ekane dans l’axe central défensif des Brésiliens de Bépanda. Les Astres se procureront leur première occasion de but à la 35ème minute.

Garrick Kamta bien servi sur le flanc droit, essaiera une frappe de 30 mètres qui passera au-dessus des goals gardés par Paulin Tafou, gardien de Canon de Yaoundé. A la reprise, Wilfrid Tchiengang se loupe à la 76ème minute. L’attaquant de Canon manque l’occasion de donner l’avantage aux siens. Il perdra son duel face au gardien Haschou Kerrido des Astres. Charlemagne Mbongo, l’entraîneur des Astres, décide de repositionner le milieu de terrain. Maxim Ekiang et Etienne Kevin feront leur entrée. Jean-Pierre Fiala, l’entraîneur de Canon, invitera par contre ses poulains à dérouler. Le défenseur central de Canon, Axel Ngolo monté aux avants postes n’arrive pas à cadrer sa frappe. Sur un coup franc mal renvoyé par la défense et verra sa frappe lécher le poteau de Kerrido. L’arbitre mettra un terme à la rencontre.

Le public repart satisfait du spectacle. Côté Canon, la mine est morose. « On a péché au niveau de la finition » s’indigne le capitaine Onana. Cependant, les Astres empochent un précieux point. « On s’attendait à un match difficile. Nous rentrons satisfait», se réjouit Bertrand Eko, le capitaine des Astres.

Solière Champlain Paka


Résultats partiels à l’issue de la 17ème journée
Bamboutos – Apejes : 1-0
Eding – Ums : 3-2
New stars – Colombe : 2-1
Stade Renard – racing: 0-0
Canon – Astres: 0-0
Feutcheu Fc – Dragon: 3-0
Aigle – Unisport : 2-1
Union – Lion Blessé (07 juin 2017)
Coton – Yong sport (12 juin 2017)

Classement non officiel

Rang Equipes Pts J G N P BP BC Diff
1er Eding 33 17 9 6 1 24 8 +16
2ème Ums 28 17 7 7 3 16 11 +5
3ème Stade Renard 27 17 7 6 4 15 12 +3
4ème Feutcheu 26 17 7 5 5 21 18 +3
5ème Coton Sport 25 15 6 7 2 22 12 +10
6ème Dragon 24 17 6 6 5 16 16 0
7ème Apejes 23 16 6 5 5 16 15 +1
8ème Bamboutos 22 17 5 7 6 12 12 0
9ème Astres 21 17 5 6 6 11 13 -2
10ème Aigle Royal 21 17 5 6 6 11 12 -1
11ème Unisport 20 17 5 5 6 11 11 0
12ème Union 20 16 4 8 4 16 16 0
13ème Yong Sport 20 16 5 5 6 12 16 -4
14ème Racing 19 17 4 10 4 9 10 -1
15ème Canon 18 17 4 6 7 8 17 -9
16ème Colombe 17 17 4 5 8 13 17 -5
17ème New Stars 16 17 3 8 6 12 20 -8
18ème Lion Blessé 10 16 1 7 8 4 12 -8
Achille Chountsa

  • Hits : [ 2561 ] 07 Jun 2017 04:04:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité