GABON :: Resumé CAN U17: Les chiffres, les délcarations, Homme du match

Resumé CAN U17: Les chiffres, les délcarations, Homme du match

gabon,resume,can,u17,les,chiffres,les,delcarations,homme,match,GABON :: Resumé CAN U17: Les chiffres, les délcarations, Homme du match La conclusion des deux entraîneurs après la finale
Jonas Kokou Komla (entraîneur du Mali)

Tout d’abord je tiens à féliciter mon adversaire direct pour la qualité de notre confrontation. Pendant trois jours, nous avons observé le jeu de l’équipe ghanéenne et nous y avons décelé quelques faiblesses et nous nous sommes efforcés de capitaliser sur ces petits défauts. Au total, je crois que nous avons joué, eux et nous, une belle finale.
 
Je l’avais dit au départ, l’objectif de l’équipe malienne était de se qualifier pour la Coupe du monde. J’estime que la CAN aura été une bonne préparation dans cette perspective encore lointaine. D’ores et déjà je peux vous annoncer que l’équipe que vous avez vue au Gabon se rendra au mois de juillet en Côte d’Ivoire pour participer aux Jeux de la Francophonie. Ensuite je me rendrai en Europe pour voir d’éventuels joueurs susceptibles de renforcer mon groupe.
 
Le titre c’est encore, comme on le dit, la cerise sur le gâteau. Comme vous le savez, notre pays est en crise et la fédération aussi. Je souhaite que cette belle victoire apporte la paix à notre pays et à notre football.
 
Samuel Fabian (entraîneur du Ghana)

Bien sûr nous étions venus au Gabon chercher notre billet pour la Coupe du monde. Après les deux premières journées, le travail était fait avec deux victoires probantes et neuf buts marqués. Après je ne sais pas trop bien ce qu’il s’est passé puisque nous n’avons plus marqué de buts au cours des trois matches suivants et nous n’avons plus gagné, si je mets de côté l’épreuve des tirs au but en demi-finale.
 
Cependant, si je devais rejouer la finale contre le Mali, je ne changerais rien à mon équipe parce que l’équipe m’a plu. Je ne lui fais pas de reproche. Il ne faut pas oublier que notre adversaire n’était pas là par hasard puisqu’il était le champion en exercice.

Dès que nous nous sommes qualifiés pour le Mondial, nous avons entamé la préparation pour le rendez-vous du mois d’octobre en Inde. Je dois récupérer quelques joueurs qui n’avaient pas pu rejoindre le Gabon pour cause de blessures ou d’engagement avec leurs différentes académies. Je crois que l’équipe qui ira au Mondial sera plus forte que celle qui vient de participer à la CAN.
 
Les chiffres de la CAN Total U17, Gabon 2017
 
Classement final
1. Mali
2. Ghana
3. Guinée
4. Niger
5. Tanzanie
6. Cameroun
7. Angola
8. Gabon
 
Attaques
1. Mali, Ghana, Guinée (9 buts),
4. Niger (5 buts)
5. Angola (4 buts)
6. Cameroun, Tanzanie (2 buts)
8. Gabon (1 but)
 
Défenses
1. Ghana (1 but)
2. Mali, Tanzanie (2 buts)
4. Guinée (3 buts)
5. Cameroun (5 buts)
6. Niger (7 buts)
7. Angola (10 buts)
8. Gabon (11 buts)
 
Différence de buts
1. Ghana (+8)
2. Mali (+7)
3. Guinée (+6)
4. Tanzanie (0)
5. Niger (-2)
6. Cameroun (–3)
7. Angola (-6)
8. Gabon (-10)
 
Total de buts

41 buts (moyenne :  2,56 buts par match)
Classement des buteurs
6 buts : Djibril Fandjé Touré (Guinée)
5 buts : Eric Ayiah (Ghana)
3 buts : Hadji Dramé (Mali)
2 buts : Melono Dala (Angola), Stéphane Zobo (Cameroun), Emmanuel Toku (Ghana), Abdourahamane Bah (Guinée), Lassana N’Diaye (Mali), Ibrahim Boubacar Marou, Abdoul Karim Tinni (Niger)

1 but : Francisco Chilumbo, Jelson Mivo (Angola), Richard Moubeti (Gabon), Patmos Arhin, Ibrahim Sulley (Ghana), Aguibou Camara (Guinée), Sofiane Habibou, Mohamed Camara, Semé Camara, Ibrahim Kane, Mamadou Samaké (Mali), Kelvin Naftal, Abdul Suleiman (Tanzanie)
 
L’Homme du match Total

Match                   Joueur Pays
Gabon - Guinée
Ghana - Cameroun
Mali - Tanzanie
Angola - Niger
Cameroun - Guinée Djibril Fandjé Touré Guinée
Gabon - Ghana Emmanuel Toku Ghana
Tanzanie - Angola Abdul Hamis Suleiman Tanzanie
Mali - Niger Abdoul Salam Ag Jiddou Mali
Gabon - Cameroun Stéphane Zobo Cameroun
Ghana - Guinée Aguibou Camara Guinée
Mali - Angola Lassana N’Diaye Mali
Niger - Tanzanie Sofiane Habibou Niger
Ghana – Niger Emmanuel Toku Ghana
Mali - Guinée Youssouf Koïta Mali
Guinée - Niger Djibril Fandjé Touré Guinée
Mali - Ghana Mohamed Camara Mali
 
A la suite de problèmes techniques, il n’y a pas eu de lauréats désignés pour les matches de la première journée dans les groupes A et B.

Pasteur, batteur et supporter
 
· Le président des supporters zambiens Peter Makembo est pasteur de profession
· Il utilise "un 4-2-4 tambour et soutien" pour encourager son équipe
· Il espère trouver encore plus de supporters derrière lui au moment d'affronter l'Allemagne
 
Depuis le début de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017, les tambours jouent un rôle prépondérant en tribunes. Et dès que la Zambie est sur le terrain, l'élément sonore prend une dimension supplémentaire. Tout au long des 90 minutes, Peter Makembo chante inlassablement "Let's go Zambia, let's go", un tambour attaché autour du cou.

Le président de la Fédération zambienne des fans de sports ne s'imagine pas un instant ailleurs qu'en première ligne. "Quoi qu'il arrive sur le terrain, les joueurs peuvent lever les yeux vers les tribunes et voir un grand bonhomme qui donne le rythme. Et tout ce qui l'intéresse, c'est la victoire", confiait-il à FIFA.com quelques minutes après la brillante victoire (4:2) sur l'Iran.

Vêtu aux couleurs de son pays, Makembo a mis au point un système qu'il a lui-même baptisé "4-2-4 tambour et soutien". Il prend son rôle de supporter en chef très au sérieux et juge son influence essentielle. "En football, le 12ème homme est souvent très important", souligne-t-il dans les travées du stade de la Coupe du Monde de Jeju.

"Quand le 12ème homme s'endort, c'est là que les problèmes commencent. Nous devons faire en sorte que ça n'arrive pas. Nous sommes là pour leur donner ce petit plus, ce surcroît d'énergie que seuls les supporters peuvent apporter", poursuit-il. "La plupart des fans ont tendance à se laisser abattre quand leur équipe se retrouve en difficulté. Tout le monde a envie de voir son équipe gagner. C'est la raison pour laquelle il faut injecter encore davantage de force et de rythme quand les choses tournent mal sur le terrain."

La foi en ses Young Chipolopolo 

Maintenir ce chant de quatre secondes actif pendant l'intégralité du match n'est pas un mince exploit mais Makembo a un petit secret : en tant que pasteur, il lui arrive souvent de donner de la voix à l'église. À l'image de son engagement religieux, il suit son équipe aux quatre coins du monde. "Partout où l'équipe de mon pays se déplace, je la suis", dit-il avec passion.

Il devrait donc se trouver en Algérie, où la Zambie disputera prochainement un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA™. "Pour moi, le football est une nourriture. Je dors avec le football, je me réveille avec lui. C'est ma nature. Quand il ne se passe rien, j'ai l'impression que quelque chose me manque."

Makembo espère trouver encore plus de supporters derrière lui au moment d'affronter l'Allemagne à Jeju. Après avoir été sacrés champions d’Afrique sur leurs terres au mois de mars, les Young Chipolopolo sont désormais tout près de réaliser la meilleure performance de leur histoire en Coupe du Monde U-20. Alors que le prochain défi se profile à l'horizon, l'homme d'église a un message simple à adresser à ses héros : "Jouez jusqu'au bout. Tant que Dieu ne l'a pas décidé, rien n'est fini".
  • Hits : [ 1759 ] 31 Mai 2017 20:28:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité