BELGIQUE :: Bruxellesgate: Le ménage se poursuit :: BELGIUM

Bruxellesgate: Le ménage se poursuit

belgique,bruxellesgate,menage,poursuit,belgium,BELGIQUE :: Bruxellesgate: Le ménage se poursuit :: BELGIUMAprès André Nguidjol, ancien coordonnateur des équipes nationales, c’est au tour de Issa Kuecho, agent comptable auprès de la Fecafoot, de payer les frais.

Samedi dernier, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a signé un arrêté nommant Abner Abono agent comptable auprès de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), en remplacement de Issa Kuecho « relevé de ses fonctions », précise l’acte règlementaire de ce membre du gouvernement. Le nouveau promu est un inspecteur des régies financières, précédemment en service à la direction générale du Trésor et de la coopération monétaire.

Selon le rapport de la commission d’enquête gouvernementale qui retrace les péripéties des tristes évènements qui ont eu lieu entre le samedi 25 et le mardi 28 mars derniers dans la capitale belge, à la veille du match amical entre les champions d’Afrique en titre et la Guinée Conakry, Issa Kuecho est le principal responsable de ce scandale qui a fait les choux gras de la presse nationale et internationale.

Dans le détail, la coordination générale des équipes nationales a négocié avec la Parker hôtel Brussels Airport de Diegem. La facture est de 36.000 euros, soit 23.4 millions Fcfa. Le 20 mars 2017, au moment d’intégrer l’hotel, la Fécafoot fait un acompte de 11000 euros, soit 7.150 millions Fcfa. Le reste devait être payé au retour de Monastir, où les Lions avaient disputé un autre match amical contre la Tunisie. Malheureusement, le 25 mars 2017, jour d’arrivée de l’équipe nationale à Bruxelles, l’hôtel présente plutôt cinq factures séparées d’un montant de 42.639 euros, au lieu des 36.000 euros arrêtés au départ. La note passe ainsi de 23.4 millions à 27.715.350 Fcfa. Pris de court, la Fecafoot ajoute néanmoins 16.833.700 Fcfa à ce qu’elle avait déjà payé lors de la réservation. Compte tenu de la nature commune des dépenses et après calcul, il est demandé à l’agent comptable d’alors, Issa Kuecho, de procéder au paiement du reliquat revendiqué par l’hôtel, à savoir 3.756.350 Fcfa. Mais à la surprise de tous, Issa Kuecho refuse de le faire, au motif que la ligne budgétaire de la subvention de l’Etat aurait été annulée par les services du Premier ministre.

Après une première négociation entre les responsables de la délégation, suggestion est faite à l’agent comptable de différer le paiement des primes de quelques membres de la délégation, parmi lesquels Alphonse Tchami, Vincent de Paul Atangana et le médecin William Ngatchou. Mais là encore, l’agent comptable est catégorique. Ce dernier propose d’associer l’ambassade du Cameroun à Bruxelles pour la résolution du problème. La somme d’argent due à l’hôtel devrait dans ce cas être payée le lundi 27 mars 2017. Après de nouveaux pourparlers, les responsables de l’hôtel acceptent. Deux problèmes sont soumis à l’ambassadeur Daniel Evina Abe’e, à savoir le paiement du reliquat dû à l’hôtel, ainsi que le paiement de la quote-part de la subvention de l’Etat pour le transport international de la délégation Bruxelles- Monastir. Le diplomate se montre désireux de régler la situation, mais une fois de plus, l’agent comptable de l’Etat va faire dans le dilatoire en différant d’un jour la rédaction des documents nécessaires au décaissement de l’argent. A partir de cet instant, l’hôtel commence à prendre des mesures conservatoires en bloquant la chambre du coordonnateur général des sélections nationales et du représentant de la Fecafoot. Au moment de s’exécuter, le petit déjeuner des joueurs a déjà accusé un retard d’environ une heure et demi. Quelques heures plus tard, le Cameroun s’incline face à la Guinée Conakry 1-2. Le 9 mai dernier, c’est le coordonnateur général des équipes nationales, André Nguidjol Nlend, qui avait été limogé, remplacé par Luc Koa, vice-président à la Fecafoot.

  • Hits : [ 2372 ] 18 Mai 2017 03:17:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité