AFRIQUE DU SUD :: Opération « remontada » à Abidjan :: SOUTH AFRICA

Opération « remontada » à Abidjan

afrique,sud,operation,remontada,abidjan,south,africa,AFRIQUE DU SUD :: Opération « remontada » à Abidjan :: SOUTH AFRICASeule représentant ivoirien en Ligue des champions Total, l’AS Tanda doit remonter trois buts face à l’Etoile sportive de Sahel pour envisager une qualification pour la phase de groupes. Trois buts pour refaire son retard sur le match aller et marquer un autre, sans que l’adversaire ne bronche. Ils ont la chance d’évoluer à domicile, ce dimanche, au stade Robert Champroux d’Abidjan.
 
Depuis leur retour de Sousse, l’entraîneur Firmin Koffi et ses joueurs ne jurent que par ce match. « Aujourd’hui, grâce à sa « remontada » contre le PSG, le FC Barcelone a démontré qu’en football tout est possible », affirment les dirigeants du club.  Retranchés dans leur antre d’entraînement au stade Champroux, Assaré Stephen, Zougoula Kevin, Issa Sanogo et leurs coéquipiers ont multiplié les exercices devant les buts. « Il faudra faire preuve d’efficacité et ne vendanger aucune action de but», confie l’entraîneur, Koffi Firmin qui compte jouer l’attaque à outrance ce dimanche.  Malgré l’ampleur de la tâche, les dirigeants ont bon espoir. « Le score du match aller est lourd mais rien n’est impossible. La volonté de surpasser des joueurs peut nous permettre de renverser la vapeur. Je crois en ces jeunes gens et à l’encadrement technique qui ont la confiance du président. Pour réussir cet exploit, les joueurs doivent ôter de leur esprit la peur de ne pas se qualifier. Il faut jouer l’attaque à outrance tout en restant prudent derrière », estime le président du club.
 
Présents dans la capitale ivoirienne depuis jeudi, les Tunisiens de l’Etoile du Sahel sont plutôt discrets. Hubert Velud, l’entraîneur du club tunisien, mise sur l’expérience de ses joueurs qui avaient été supérieurs aux Ivoiriens dans tous les compartiments, au match aller. Une équipe qui a surtout des qualités offensives exceptionnelles. Hamza Lahmar, Mohamed Amine Ben Hamor et autre Hameur Bouazza, donneront certainement du fil à retordre aux poulains du président Yoboua Cevérin. Ceux-ci, promettent de livrer un match totalement différent de celui de Sousse où l’équipe avait péché dans la récupération, le marquage et sur les hésitations en défense.
 
Le Sporting club de Gagnoa également, le dos au mur
 
Avant le choc de Ligue des champions entre l’AS Tanda et l’Etoile du Sahel, le Sporting club de Gagnoa devra, lui aussi remonter deux buts sans en encaisser ce samedi, à Abidjan (15h Gmt). Le match retour des 16èmes de finale de la Coupe de la Confédération TOTAL est également très attendu à Abidjan. Gagnoa doit absolument renverser le Moghreb de Fès pour espérer poursuivre l’aventure africaine.

 Au match aller, les joueurs du président Yssouf Diabaté s’étaient inclinés (3-1). L’équation est simple. Pour se qualifier, Kangoh Simon, le capitaine, et ses partenaires doivent inscrire deux buts et ne rien encaisser. Le coup est jouable et les joueurs de Gagnoa sont déterminés à réussir ce pari.  La seule inquiétude reste cependant l’attaque des Gagnoalais. Akessé Lewis et son groupe ont l’une des plus faibles lignes offensives de la Ligue 1 avec seulement 10 buts inscrits en 13 matches. Mais en d’autres occasions les attaquants Toh Wassawali, Leibe Junior Avo et Abdoulaye Koné ont démontré qu’ils pouvaient être prolifiques. Comme ce fut le cas contre l’AS Sonabel du Burkina Faso, laminé (3-0) il y a exactement un mois en match retour du tour préliminaire. Tout dépendra ce soir, de l’entame de match.
  • Hits : [ 2153 ] 20 Mar 2017 03:02:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité