CAMEROUN :: Ligue 1. Première victoire d’Apejes :: CAMEROON

Ligue 1. Première victoire d’Apejes

cameroun,ligue,premiere,victoire,dapejes,cameroon,CAMEROUN :: Ligue 1. Première victoire d’Apejes :: CAMEROONAprès avoir disputé ses deux premiers matchs à l’extérieur, l’équipe de Mfou s’est imposé (2-0) devant Union de Douala au stade militaire. Lors de la conférence de presse d’avant-match donnée par Apejes et Union de Douala samedi dernier, Herman Sokba Oumarou, l’entraîneur du club de Mfou, accordait beaucoup de respect à son adversaire.

C’est à la limite qu’il n’a pas déclaré qu’il allait à l’abattoir avec ses poulains hier au stade militaire de Yaoundé en position d’accueil d’Union de Douala. A l’issue de la rencontre disputée hier, sanctionnée par la victoire d’Apejes de Mfou sur le score de 2 buts à 0, plusieurs confrères présents à cette conférence de presse ont estimé que Sokba Oumarou a voulu endormir son adversaire pour le surprendre sur le terrain.

« Devant les médias, il faut faire preuve d’un peu de tact. Je ne peux pas venir devant les journalistes déclarer que je vais battre une équipe qui a un vécu comme Union. Je savais comment j’ai préparé mes enfants.

Je savais qu’on devait imposer à Union un duel physique et elle devait craquer. C’est passé par là aujourd’hui et nous sommes satisfaits », a déclaré le coach d’Apejes à la fin du match. L’ouverture du score de ce match par Vitalis Yengi (45ème) a été une confirmation de la dominance d’Apejes de Mfou, qui n’a pas donné de minute d’observation à son adversaire dès le coup d’envoi de la partie, exerçant un pressing avant d’exploser vers l’avant après la récupération du ballon.

De retour des vestiaires, on a senti la détermination des joueurs d’Union à vouloir revenir au score. Ils ont pris d’assaut le camp d’Apejes, sans réussir à faire sauter le verrou défensif du détenteur de la Coupe du Cameroun. Sur une des attaques rapides d’Apejes, un défenseur des nassaras a accroché l’attaquant d’Apejes.

Sur le coup franc qui s’en est suivi, la frappe enveloppée de Michel Heyboumbou sera imparable pour Eli Mathieu Abossou, le gardien de buts d’Union de Douala. 2-0, et coaching payant de Sokba Oumarou, puisque le buteur venait de faire son entrée sur l’aire de jeu. Le match va s’équilibrer, avec cet avantage pour Apejes de Mfou, jusqu’au coup de sifflet final. « Nous sortons d’une défaite cuisante à Melong (2-0 pour Stade Renard, ndlr) et il nous fallait absolument une victoire pour non seulement engranger les points, mais de gagner en capital confiance par rapport à la rencontre de la Coupe de la Confédération que nous allons disputer le week-end prochain. C’est une fierté immense. Nous avons dominé notre adversaire sur le plan physique et nous étions aussi bien techniquement que tactiquement. Vous avez vu que nous nous sommes créés beaucoup d’occasions de buts », a commenté Sokba Oumarou.

En face Joseph Siewé a reconnu la domination de son adversaire : « On n’a pas été bons cet après-midi et nous avons eu la malchance de tomber sur une très bonne équipe d’Apejes qui nous a posé beaucoup de problèmes. Les enfants n’ont pas pu développer leur jeu et on est passé à côté de notre objectif. Rien n’a marché comme souhaité. Tactiquement,  on n’a pas été très bon. Les gars n’ont pas pu faire ce qu’on leur a demandé. On va rentrer et revoir nos erreurs puis les travailler pour avancer ». Cette première victoire d’Apejes de Mfou à domicile à la 3ème journée du championnat de Ligue 1, va être un atout psychologique avant le déplacement du weekend prochain pour la Côte d’Ivoire où il affronte en match aller du 2ème tour de la Coupe de la Confédération, Assec d’Abidjan.

“Bravo à mes coéquipiers”
Janvier Cyni, capitaine d’Apejes de Mfou

Notre secret a été la solidarité du groupe. Ajouté à cela, nous avons essayé de donner le meilleur de nous-mêmes. Nous avons mal entamé le championnat et il était question que, revenus à domicile, que nous puissions remporter la partie pour faire plaisir à nousmêmes et à nos supporters, qui nous soutiennent. Je dois dire bravo à mes coéquipiers pour cette victoire. Union de Douala, nous savions qu’elle est une
très bonne équipe, avec de individualités. Mais, en football quand vous dominez votre adversaire, il faut concrétiser les occasions de buts et c’est ce que nous avons fait pendant ce match. Nous allons continuer à travailler pour préparer le match que nous allons disputer en Côte d’Ivoire contre l’Assec d’Abidjan.

“Apejes a été plus fort que nous”
David Eto’o, capitaine d’Union de Douala

J’ai commencé le match comme remplaçant certes. Mais quand je rentre en cours de jeu, nous sommes menés par deux buts à zéro. Mais, j’ai  essayé de donner ce que j’ai pu. Je joue étant diminué par une blessure. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai commencé remplaçant. Les gars se sont battus comme ils ont pu. Sauf qu’Apejes a été plus fort que nous. C’est ce qu’il faut retenir de ce match. Ce qui a manqué à Union, c’est l’agressivité et la finition aussi. Mais, nous allons travailler en espérant que la prochaine journée sera la meilleure.

  • Hits : [ 1244 ] 07 Mar 2017 12:58:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité