Le Sénégal et l’Afrique du Sud passent, le Cameroun et le Soudan trépassent :: SOUTH AFRICA

Le Sénégal et l’Afrique du Sud passent, le Cameroun et le Soudan trépassent

senegal,lafrique,sud,passent,cameroun,soudan,trepassent,south,africa,Le Sénégal et l’Afrique du Sud passent, le Cameroun et le Soudan trépassent :: SOUTH AFRICAPour cette dernière journée, le Cameroun et le Soudan en ballottage défavorable devaient gagner leurs matchs pour espérer prendre part aux demi-finales. Le sort ne leur a pas été favorable puisqu’ils ont été battus par leurs adversaires respectifs.  
 
Dernière de la poule B avant son match contre l’Afrique du Sud, le Soudan devait prendre les devants ce dimanche pour se rassurer. C’est le contraire qui s’est produit puisque les Amajitas ont marqué sur leur première véritable offensive (12’). Sur le flanc gauche de son attaque, l’attaquant de poche Sibongakonke Mbatha a pris de vitesse toute la défense soudanaise avant de centrer pour son attaquant Phakamani Mahlambi qui n’a aucun mal à battre le portier Isag Adam.
 
L’Afrique du Sud aurait pu aggraver la marque mais on ne sait pas comment, elle perdit le fil et les jeunes Soudanais se mirent à y croire en prenant le jeu à leur compte. Bien leur en prit puisque sur un centre de son arrière droit, Khaled Abdulmomen a eu le temps de faire un amorti de la poitrine, de tourner sur lui avant de battre à bout portant le portier sud-africain Mondli Mpoto. Un but marqué à la 25e minute qui a fait se lever une partie du maigre public présent au Heroes National Stadium de Lusaka. A partir de ce moment, les Soudanais semblaient être les seuls sur le terrain mais, par gourmandise ou par précipitation, ils ne convertirent pas les belles offensives menées sur le front de leur attaque avec Hassan Mutwakil.
Au même moment, le Sénégal, à Ndola, ne semblait pas souffrir de la pression camerounaise et sur un long dégagement de son portier, Lamine Sarr, son attaquant Ibrahima Niane eut le temps de faire un contrôle long et de battre le portier camerounais (45’).
 
A Lusaka, à l’entame de la deuxième période, le Soudan refusait de baisser les bras face à une équipe sud-africaine devenue brouillonne et attentiste. « C’est parce que la pelouse n’était pas bonne qu’on n’a pas pu dérouler notre jeu de passes », tentait d’expliquer Thabo Senong le coach sud-africain pour justifier cette mauvaise passe. A cette domination stérile des Soudanais, les Sud-africains préféraient mettre en avant leur vivacité et c’est Sibongakonke Mbatha, passeur sur le premier but, qui se mua en finisseur pour permettre à son équipe de prendre les devants (2-1, 60’).
A plusieurs kilomètres de là, quelques minutes plus tôt, le Sénégal avait fini de faire perdre tout espoir au Cameroun en marquant un deuxième but signé Krépin Diatta (48’).
 
Pour se sécuriser davantage, les Amajitas à Lusaka marquaient un nouveau but par Grant Margeman (65’, 3-1). Les Soudanais continuèrent de jouer crânement, se créèrent des opportunités de prendre à défaut la défense sud-africaine, sans réussite.  
A l’issue des deux dernières rencontres du groupe B

Réactions après Afrique du Sud – Soudan

Thabo Senong (entraîneur de l’Afrique du Sud) :« Je suis heureux pour les joueurs et pour le football sud-africain d’être présents en phase finale de Coupe du monde. Sur le match proprement dit, nous avons fait une mauvaise première période due à l’état du terrain mais aussi à l’équipe soudanaise. Elle nous a privés de ballons et cela prouve que c’est une bonne équipe et rappelons-nous qu’elle avait éliminé le Nigeria avant de prendre part à ce tournoi. C’est vraiment une bonne nouvelle pour le football africain de voir que tout le monde travaille et progresse. Sur la demi-finale contre la Zambie, nous nous attendons à un match très difficile. Elle nous a battu à deux reprises récemment mais cette demi-finale sera une autre paire de manches et, pour la beauté du football, que le meilleur gagne ».

Sibongakonke N. Mbatha (Homme du match, auteur d’une passe décisive et d’un but) : « Je suis heureux de cette qualification pour la demi-finale qui permet à notre équipe d’être présente à la prochaine phase finale de Coupe du monde. C’est une bonne nouvelle pour nous les joueurs. Pour la demi-finale contre la Zambie, ce sera un match très difficile mais nous allons donner le meilleur pour aller au bout, jouer la finale et remporter le trophée continental ».
 
Mubark Sulliman (entraîneur du Soudan) : « Nous avons fait ce que nous avons pu lors de cette rencontre comme sur l’ensemble du tournoi. Les autres étaient meilleurs, ils méritent leur qualification et félicitation à eux. Mais je dois vous dire maintenant que nous avons été éliminés parce que l’équipe du Soudan était arrivée en Zambie sans cinq titulaires. Leurs clubs ont refusé de les libérer et en respect pour ceux qui sont venus, nous n’avons jamais voulu communiquer là-dessus. Je pense sincèrement que si le Soudan avait pu disposer de tous ses joueurs, il aurait été présent en demi-finale. Nous n’avons pas éliminé par hasard, le Nigeria ».
  • Hits : [ 1807 ] 06 Mar 2017 06:05:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité