SÉNÉGAL :: Le Sénégal s’attaque au Nigeria et à la Côte d’Ivoire pour continuer de grandir :: SENEGAL

Le Sénégal s’attaque au Nigeria et à la Côte d’Ivoire pour continuer de grandir

sanagal,senegal,sattaque,nigeria,cote,divoire,pour,continuer,grandir,senegal,SÉNÉGAL :: Le Sénégal s’attaque au Nigeria et à la Côte d’Ivoire pour continuer de grandir :: SENEGALLa Fédération sénégalaise de football (FSF) qui a invité les Lions, quarts de finaliste de la CAN Total 2017 « à continuer de grandir pour assouvir les ambitions légitimes du peuple sénégalais à un sacre continental » à l’édition de 2019, joueront deux matchs amicaux contre les Super Eagles de Nigeria et les Eléphants de Côte d’Ivoire au mois de mars.

La confirmation a été faite lors de la première réunion du Comité exécutif de l’instance dirigeante du football sénégalais d’après Gabon 2017.

La Fédération du Sénégal de football souhaite que les Lions continuent de s’inscrire dans la progression et dans ce sens, elle veut qu’elle s’attaque aux plus grosses écuries du continent.

Même si le Nigeria qui jouera contre le Sénégal le 23 mars à Londres n’a pas pris part à la 31-ème édition de la CAN et que les Eléphants, l’adversaire des Lions le 27 mars à Paris n’ont pas particulièrement brillé au Gabon, il reste qu’ils font partie des plus grosses écuries du continent selon les dirigeants sénégalais.

« Continuer à grandir, c’est se jauger face aux meilleurs afin de démarrer dans les meilleures conditions les éliminatoires de la CAN Total 2019 et de poursuivre en août par les qualifications à la Coupe du monde 2018 »’, a dit le président de la FSF, Me Augustin Senghor, faisant le compte rendu de la rencontre devant la presse.

Le Sénégal jouera son premier match éliminatoire de la CAN Total 2019 contre la Guinée Equatoriale à Dakar en juin avant de livrer une double confrontation au Burkina Faso fin août - début septembre pour la Coupe du monde 2018.

Le Comité exécutif de la FSF qui a estimé que le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé a atteint son « objectif contractuel », l’a exhorté « à faire les ajustements nécessaires pour permettre à son équipe de franchir de nouveaux paliers ».

« La CAN 2017 a été une compétition maîtrisée et elle doit servir de rampe de lancement pour les échéances futures »’, a ajouté le président Senghor qui a remercié les autorités gouvernementales sénégalaises d’avoir été derrière les Lions qui ont été mis dans les conditions de performance.

« ’Avec les espoirs suscités par la CAN, on doit résolument être engagé à aller de l’avant », a poursuivi le président de la FSF.

Le Comité exécutif de la FSF a fixé aux Juniors qui doivent prendre la CAN des moins de 20 ans prévue du 26 février au 12 mars, « l’objectif minimum du carré d’as ».

« Cette génération doit atteindre au moins les demi-finales pour continuer de grandir », a-t-il conclu soulignant que l’objectif est de faire aussi bien « au moins » que la précédente qui a été finaliste l’édition précédente en 2015 avant d’être demi-finaliste de la Coupe du monde.

  • Hits : [ 2560 ] 16 Fev 2017 13:07:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité