CÔTE D'IVOIRE :: Algérie-Côte d'Ivoire, un Gaou à Cabinda :: COTE D'IVOIRE

Algérie-Côte d'Ivoire, un Gaou à Cabinda

cate,divoire,algerie,cote,d39ivoire,gaou,cabinda,cote,divoire,CÔTE D'IVOIRE :: Algérie-Côte d'Ivoire, un Gaou à Cabinda :: COTE D'IVOIREJusqu'à la veille du coup d'envoi de la 31e CAN, retrouvez chaque jour un moment fort de l'histoire de la compétition. Ce mardi, retour sur la qualification de l'Algérie en quarts de finale de la CAN 2010 face à la Côte d'Ivoire d'un certain Vahid Halilhodzic...

«En fait, avec Nadir (Belhadj), Karim (Ziani), Antar (Yahia), on s'était donné une mission : nous ne devions pas être la génération de la honte. On n'a jamais lâché l'affaire, on voulait rentrer dans l'histoire par la grande porte», nous confiait dans un passé récent Madjid Bougherra, l'emblématique capitaine de la sélection algérienne. Pour ses coéquipiers, il y a eu deux moments forts : une victoire épique contre l'Egypte au Soudan en match de barrage (1-0), le 18 novembre 2009, avec à la clé un billet pour le Mondial 2010, vingt-quatre ans après la dernière des Fennecs dans cette compétition ;  et puis, il y a eu cet Algérie-Côte d'Ivoire (3-2) après prolongations à Cabinda, le 24 janvier 2010 lors de la CAN en Angola.

Au niveau du contenu de jeu, c'est certainement le match référence de toute une génération. Attendus, les Fennecs réalisent un premier tour poussif, voire plus. Ils se font cueillir à froid ou plutôt à chaud... A 16h30, sous une température suffocante, le retour des "Flammes", surnom de la sélection du Malawi, est terrible. L'Algérie se prend une fessée (3-0)... Un succès à l'arrache face au Mali (1-0), et un petit nul face aux Palancas Negras (0-0) propulsent El-Khedra en quarts de finale où l'attend la Côte d'Ivoire de Didier Drogba, Yaya Touré ou Gervinho.

Comme rarement lors d'une CAN, ce choc entre les deux pays va tenir toutes ses promesses. Ceux qui s'attendaient à un festival de buts, des retournements de situation, des occasions transformées et d'autres vendangées et les inévitables erreurs d'arbitrages ont été servis. Pour l'Algérie, comme "prévu", tout démarre très très mal avec une ouverture du score par Salomon Kalou (4e). Profitant des largesses de la défense ivoirienne, l'attaquant Karim Matmour égalise à la 40e (1-1).

Un brin d'espoir qui a presque été détruit quand Kader Keita, tout juste entré en jeu, croyait avoir donné la victoire aux siens à la 88e minute sur un missile de 30 mètres en pleine lucarne de Chaouchi (2-1). Il était écrit que l'Algérie ne lâcherait rien. A la 90e+2 , Bougherra égalise d'une tête rageuse qu'il célèbre les deux poings levés vers la tribune... en direction des médias français qui avaient annoncé que les Fennecs allaient se faire par balayer par la Côte d'Ivoire de Didier Drogba. Auteur du centre décisif, Nadir Belhadj nous raconte : «On s'est pris un but assassin de Kader Keïta en fin de match, on est mené 2-1. Madjid que je connais depuis Gueugnon me regarde, et me dit "Vas-y, je monte, mets-la moi. On me décale le ballon, et je centre, il fait le reste de la tête"».

KO debout, la Côte d'Ivoire, à la ramasse au niveau du marquage, se prend un nouveau coup de boule dès l'entame des prolongations par l'actuel milieu offensif du Red Star, Hameur Bouazza (93e ; 3-2) . Derrière, Faouzi Chaouchi, héroïque face à l'Egypte en novembre, assure le show face à Drogba. L'Algérie tient son exploit.

En revanche, c'est une nouvelle désillusion pour la génération dorée de la Côte d'Ivoire, éliminée au bout de la prolongation (3-2) par des Algériens tenaces qui, deux mois après le miracle en barrage de Coupe du monde, avaient enrichi leur légende d'un nouvel exploit. Pour Vahid Halilhodzic, cette défaite est fatale. Il quitte son poste sur injonction présidentielle, et rejoint son tombeur, l'Algérie, qui va lui permettre de vivre le plus grand moment de sa carrière comme coach au Mondial 2014, avec une qualification historique en huitièmes de finale.

  • Hits : [ 1057 ] 10 Jan 2017 16:43:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité