BRÉSIL :: Rio 2016: Préparation honteuse pour les Lionnes :: BRAZIL

Rio 2016: Préparation honteuse pour les Lionnes

brasil,rio,2016,preparation,honteuse,pour,les,lionnes,brazil,BRÉSIL :: Rio 2016: Préparation honteuse pour les Lionnes :: BRAZIL(illustration) A quatre jours de leur match contre les Black Queens du Ghana, elles ne sont pas encore en stage interne. Le public ayant suivi le match entre Dragon de Yaoundé et Yong sport de Bamenda hier au stade Ahmadou Ahidjo a été « surpris » par la présence des Lionnes Indomptables pénétrant l’aire de jeu pour une séance d’entraînement.

Il était 17h30. La surprise provenait du fait que plusieurs spectateurs avaient reconnu Gabrielle Aboudi Onguené, Falone Meffometou, Christine Manie, Annette Ngo Ndom, Géneviève Ngo Mbeleck et d’autres joueuses. Ils ont scandé leurs noms. 21 au total. Carl Enow Ngachu, le sélectionneur, matérialisait l’aire de jeu en compagnie de son adjointe, Bernadette Anong. La curiosité était la tenue vestimentaire des huitièmes de finalistes de la dernière Coupe du Monde, qui s’est achevée le 5 juillet dernier. Aucune trace de tenue vert, rouge, jaune habituel. Chaque joueuse avait arboré un équipement de sa convenance.

Elles préparent ainsi le match aller comptant pour l’avant-dernier tour des éliminatoires des Jeux olympiques « Rio de Janeiro 2016 » contre les Black Queens du Ghana. Ce match aura lieu samedi prochain, dans quatre jours. A la fin de cette séance d’entraînement, chaque joueuse est rentrée comme à l’arrivée. C’est-à-dire soit en taxi, soit en moto en en voiture, pour quelques-unes d’entre elles qui en ont, soit dans les véhicules des entraîneurs. Certaines joueuses convoquées n’ayant pas de familles à Yaoundé, ont pris la direction d’une auberge proche du stade Ahmadou Ahidjo, où elles logent à trois ou quatre par chambre, payée par elles-mêmes.

Elles se préparent ainsi depuis le 3 juillet dernier. Toute la semaine dernière elles ont eu droit à deux séances quotidiennes au centre technique de la Fécafoot au quartier Odza à Yaoundé. Elles vont s’entraîner une fois par jour cette semaine en attendant la confrontation de samedi prochain. L’on a parlé d’un stage externe. Sauf que, comme à l’accoutumée, pour toutes les équipes, les joueuses sont regroupées dans un lieu clos. Chez les Lionnes ces derniers temps, c’était au centre d’excellence d’Okoa Maria de la Caf, à Mbankomo. Nos sources indiquent que cette infrastructures a été mise à la disposition pour les Lionnes par la Caf jusqu’au mois de septembre 2015. « L’hébergement est gratuit mais, il faut payer uniquement les repas », nous a soufflé notre informateur.

L’autre curiosité hier était qu’à côté de l’aire de jeu, l’on a aperçu une palette et demie d’eau minérale (seulement si une autre quantité était dissimulée ou est arrivée après). Et depuis que ce stage a commencé, l’eau que consomment les Lionnes au cours des entraînements est achetée par les entraîneurs. Ainsi se préparent les Lionnes Indomptables, qui ont fait vibrer les Camerounais il y a quelques semaines au Canada, pour un match contre la Ghana dans quatre jours.

  • Hits : [ 1864 ] 15 Jul 2015 14:04:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité