CÔTE D'IVOIRE :: Primes impayées des Eléphants : Un détournement de 2 milliards  :: COTE D'IVOIRE

Primes impayées des Eléphants : Un détournement de 2 milliards

cate,divoire,primes,impayees,des,elephants,detournement,milliards,cote,divoire,CÔTE D'IVOIRE :: Primes impayées des Eléphants : Un détournement de 2 milliards  :: COTE D'IVOIRELoin du tollé que cela avait provoqué, l’enquête sur l’affaire des primes impayées de la CAN 2015 suit son cours. Et surprise, l’agent judiciaire du Trésor agissant au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire a porté plainte à la police économique pour un détournement de deux milliards de Frs Cfa.

Si l’opinion a été faite témoin, le 29 avril 2015 par la Fif, de 850 millions de Frs Cfa de primes impayées des joueurs ayant participé à la CAN 2015, la police économique a été saisie, il y a peu, sur un détournement portant sur la somme de 2 milliards de Frs Cfa, selon une source proche de l'affaire.  Une première ébauche de l’enquête, activée par l’agent judiciaire du Trésor agissant au nom de l’Etat, suit son cours.

Selon la même source, les mardi et mercredi dernier, Fulbert Beugrefoh, l’ex-chef de cabinet de l’ex-Ministre des Sports Alain Lobognon, a été entendu par la police économique sur la somme de 68 millions de Frs Cfa reçue de Patrick Yapi, ex-régisseur auprès du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, concernant des dépenses liées à la CAN 2015. A l’aide pièces justificatives, M. Beugrefoh a été auditionné.  

Pour rappel, M. Patrick Yapi avait sollicité la signature d’une communication supplémentaire d’un montant de 333 millions de Frs Cfa pour «payer les primes de certains joueurs et encadreurs », avait-il indiqué. Quant à l'inspection générale du Trésor, elle avait indiqué une dépense de 503 millions de Frs Cfa, utilisée en dehors de la communication de la CAN 2015.

A l’heure actuelle, l'agent judiciaire du Trésor a porté, après investigations, une plainte pour un détournement de 2 milliards de Frs Cfa, au-delà du montant estimé des primes impayées, dont des joueurs et le sélectionneur national de l’époque, Hervé Renard, avaient fait cas dans la presse.

Alors que l’opinion pensait l’affaire classée, l’enquête, qui avance à grands pas, devrait faire sous peu la lumière sur les véritables responsables de ce scandale. Quant au ministre Alain Lobognon, qui a depuis le début, exigé une enquête approfondie pour situer les responsabilités dans cette affaire de primes impayées, il devrait suivre avec grand intérêt ce dossier.

  • Hits : [ 2044 ] 21 Jun 2015 14:25:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité