CÔTE D'IVOIRE :: Qui pour remplacer Renard ? :: COTE D'IVOIRE

Qui pour remplacer Renard ?

cate,divoire,qui,pour,remplacer,renard,cote,divoire,CÔTE D'IVOIRE :: Qui pour remplacer Renard ? :: COTE D'IVOIRELes champions d'Afrique, qui débuteront le 14 juin, face au Gabon, les éliminatoires de la CAN, n'ont toujours pas de sélectionneur depuis le départ pour Lille de Hervé Renard. Frédéric Antonetti fait partie des candidats à la succession.

On remet les compteurs à zéro. Voilà à nouveau depuis quelques jours la sélection ivoirienne à la rechercher d’un entraîneur, suite à l’officialisation du départ de Hervé Renard pour Lille. Etonnant pour une équipe fraîchement championne d’Afrique. Seulement quatre mois après leur sacre en Guinée Equatoriale, les Eléphants se retrouvent donc sans coach. Le contrat du technicien français, arrivé en août 2014, courait jusqu’en juin 2016. Il ne sera donc resté que sept mois. Pourtant, le Président de la République ivoirienne, Alassane Ouattara, a lui-même tenté de convaincre le Français de rester. En vain. Depuis, les jours passent. 

La fédération n’a toujours pas officialisé l’arrivée d’un remplaçant.  «Nous avons des projets importants dans l’avenir. Il y a un engouement autour du football des jeunes, explique Pierre Gondo, le porte-parole de la fédé. Et il y a le gros projet d'organisation, en Côte d’Ivoire de la Can 2021. Ce sont des aspects qui seront très importants dans la recherche d’un nouveau coach.» Un enlisement qui a une explication : La FIF est partagée entre le pari d’un entraîneur local et la sécurité d’un coach étranger reconnu.

Une seconde chance pour Antonetti ?

Dans le premier cas, la fédération a déjà pensé à un plan transitoire pour faire confiance à l’Ivoirien Ibrahim Kamara. Cet ancien coach de la sélection des cadets, vainqueur de la Can de la catégorie en 2013, puis des juniors, avait été intégré par Hervé Renard dans le staff de l’équipe A. Une option qui présenterait, également, l’avantage d’être peu onéreuse dans la mesure où il est déjà salarié à la fédé. Des économies bienvenues pour une fédération en proie, paraît-il, à quelques difficultés financières. 

Selon certaines indiscrétions, le Comité directeur de la FIF a en effet réuni les clubs de Ligue 1, Ligue 2 et de Division 3 pour les informer de quelques soucis de trésorerie. Aussi, cette option locale prend-elle de plus en plus de poids, à l’instar de la nomination de François Zahoui en 2012 suite au départ de Sven Goran Eriksson. Le 14 juin prochain, pour le match face au Gabon dans le cadre des éliminatoires de la CAN, c’est sans doute Kamara qui devrait se retrouver sur le banc des Eléphants. Et après ? Comme d’habitude, pas mal de CV ont atterri sur le bureau de Sidi Diallo, le patron de la fédération. Notamment celui de Frédéric Antonetti, déjà en lice lorsqu’il avait fallu trouver un successeur à Sabri Lamouchi à la fin de l’été dernier. José Anigo, lui, n’a pas candidaté, mais figurerait parmi les solutions également envisagées. 

  • Hits : [ 1667 ] 01 Jun 2015 22:11:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité