ALGÉRIE :: Ces camerounais qui jouent en Algérie (hommage) :: ALGERIA

Ces camerounais qui jouent en Algérie (hommage)

ALGÉRIE::Ces camerounais qui jouent en Algérie (hommage)::ALGERIALe 23 août 2014, l’attaquant camerounais Dominique Ebosse a été lâchement assassiné à Tizi-Ouzou, en Algérie, à l’issue d’un match avec son club, Jeunesse sportive de Kabylie. Un match au cours duquel il  avait pourtant marqué l’unique but en faveur de son équipe, vaincue au terme des 90 minutes. Au-delà des enquêtes et de l’émoi que continue de susciter cet assassinat à travers le monde, il est important de se rappeler que six autres Camerounais évoluent dans ce championnat dont la dangerosité est désormais établie. Le Jour en fait le tour d’horizon.

Bref passage au pays de Madjer Hervé Tchami
Le milieu offensif, qui a rejoint la D1 Nedjma pour relancer sa carrière, menace d’écourter son contrat. Inspiré par son frère ainé Alphonse Tchami, lui-même ancien international camerounais, Hervé Tchami tape dans ses premiers ballons à Bafang, sa ville natale à l’Ouest. Il est repéré par le centre de formation des Brasseries du Cameroun, où il entame sa formation. Bien aiguillonné par son frère Alphonse, Hervé Tchami rejoint le Hertha Berlin en 2005. L’apprentissage n’est pas aisé et le jeune joueur rejoint Hambourg l’année suivante. Son passage dans les équipes de jeunes de Hambourg est plutôt encourageant mais, face à la rudesse de la Bundesliga, Tchami doit se résoudre à migrer vers l’Europe de l’Est pour entamer une véritable carrière professionnelle. Plusieurs clubs l’accueillent mais c’est en Hongrie, au Budapest Honved qu’il donne la pleine mesure de son talent. En 2012, il affronte même Samuel Eto’o et Anzhi Makhatchkala en Ligue Europa et retient l’attention du sélectionneur Jean Paul Akono, qui le  convoque pour un match amical.

Au Budapest Honved, Hervé Tchami va s’illustrer sur les terrains mais aussi en dehors. Il sera aux avant-postes d’une campagne antiracisme conçue par la Fédération pour aider à faire reculer les discriminations raciales, toujours fortes dans le pays. Après une pige à Pogon, Hervé Tchami, 26 ans, a rejoint l’Algérie et l’Usm Bel-Abbes cette intersaison pour relancer sa carrière qui bat de l’aile.   écoeuré par la mort de son compatriote, il dit à présent craindre pour sa sécurité et envisage même de quitter le pays avant le terme de son contrat.

La peur au ventre: Aminou Bouba
Apeuré par le drame du 23 août, le défenseur central a décidé de rentrer en Tunisie. Sacré avec l’Espérance de Tunis la saison dernière mais très peu utilisé (huit matches et un but), l’ancien défenseur du Coton sport de Garoua, Aminou Bouba, 23 ans a décidé d’aller voir tout à côté, en Algérie, séduit par un championnat qui monte en puissance et bénéficie d’un flux financier important. Bouba a signé avec le Cs Constantine et est immédiatement rentré dans l’équipe type du club. Formé au Coton sport de Garoua où il a passé sept ans et remporté plusieurs titres nationaux, Aminou Bouba a déjà eu le bonheur d’être appelé quatre fois en sélection nationale. Le défenseur camerounais Aminou Bouba a été prêté au début du mois d’août par l’Espérance de Tunis au Cs Constantine. Mais il aurait quitté l’Algérie pour retourner à Tunis, selon la Radio “Express FM”. Les dirigeants constantinois auraient tenté de dissuader le joueur mais en vain. Le drame qui a frappé Ebossé est révélateur du manque d’infrastructures sur le territoire algérien en particulier, et en Afrique en général. Il suscite l’inquiétude chez les joueurs et les techniciens étrangers qui officient en Algérie.

De Bépanda à Alger: Ernest Nsombo.
L’ancien sociétaire des Astres de Douala a remporté le championnat national avec l’Usm d’Alger. Depuis janvier 2014, Ernest Nsombo s’est engagé avec l’Union sportive de la Médina (Usm) d’Alger pour une durée de deux ans. Les premiers résultats de cette collaboration se sont déjà fait ressentir avec le décrochage de la première place au championnat algérien de division d’élite (D1) lors de la saison 2013- 2014. Même si le Camerounais de 23 ans a peu joué cette saison, le beau visage qu’il a montré lors du stage préparatoire de son équipe en Turquie où il a inscrit quatre buts en quatre matches en début d’année, a décidé les dirigeants de l’équipe phare d’Alger de le titulariser à la pointe de son attaque, lui qui était alors la seule recrue du club. C’est le couronnement d’une carrière débutée dans le club des Astres de Douala.

Avec les « Brésiliens de Bépanda », Ernest Nsombo a connu la rudesse de la Ligue 1 camerounaise, situation qui l’a amené à succomber aux charmes du championnat algérien. Un parcours également suivi par le regretté Albert Ebossé décédé lors d’un match opposant la Jeunesse sportive de Kabylie à l’Usm d’Alger d’Ernest Nsombo, dans le stade de Tizi-Ouzou. Un drame auquel son compatriote a assisté impuissant.

Le baroudeur des stades: Donald Djousse.
Après avoir fait trembler des filets dans trois championnats différents, l’attaquant de 24 ans évolue en Algérie depuis cette année. Né le 18 mai 1990, Donald Djousse n’a pas peur de l’aventure. Ce natif de Douala, formé au centre de formation Aspores a déjà connu quatre championnats différents, en l’espace d’à peine six ans de carrière professionnelle. A 16 ans, il signe dans le club de Mount Cameroon de Buea, où il fera ses débuts, sous les ordres de l’entraineur Etienne Sockeng, pour un bail d’à peine trois mois. Par la suite, cet attaquant réputé pour ses bonnes dispositions techniques va s’engager pour le championnat géorgien pour une période allant de 2007 à 2011. En l’espace de quatre ans, Donald Djousse fera les beaux jours du Dynamo Tbilisi en remportant un championnat national en 2007, deux coupes en 2008 et 2009, et deux super-coupes en 2009 et 2010. Après quoi, il va poser ses crampons dans le club de première division polonais Szczecin Pognon pour un bail de deux ans. A la recherche d’un attaquant  expérimenté, le club algérien de l’Entente sportive de Sétif va s’adjoindre ses services. Mais l’expérience tourne court : le 1er juillet 2014, Donald Djousse rejoint plutôt le club de la Jeunesse sportive de Saouara (Js Saouara) pour un contrat de deux ans. A côté de sa carrière en club, qui l’a amené au Cameroun, en Géorgie, en Pologne et en Algérie, Donald Djousse a également flirté un court moment avec les  élections inférieures des Lions Indomptables, en participant notamment à la Coupe du monde Junior en 2009. Fort de ses 1 mètres 83 et ses 81 kg, Donald Djousse espère que son expérience algérienne lui permettra de taper dans l’oeil d’un club européen.

Un Nassara boy à Alger: Christian Dengoue.
L’ancien sociétaire d’Union de Douala est en Algérie depuis le mois de juillet 2014. Les Nassaras boys ne pourront plus compter sur les frappes de Christian Dengoue pour ajouter une étoile à leur palmarès pour la saison en cours. Pour cause, l’attaquant vient de signer en faveur du Nasr Athlétique d’Hussein-Dey (Na-Hussein), un club basé à Alger, nouvellement promu en division d’élite. Alors qu’il avait pris part à l’aventure africaine de l’Union sportive de Douala cette année en coupe de la Caf, Christian Dengoue a décidé de donner une nouvelle impulsion à sa carrière en rejoignant le Na-Hussein, qui n’a pas caché sa joie d’accueillir son nouvel artificier de service. Après ses débuts à Yong Sports Academy (Yosa) entre 2011 et 2014, Christian Dengoue va rejoindre le club mythique de Douala en janvier 2014 pour un séjour express de sept mois avant de goûter à sa première expérience hors de son pays natal, notamment en Algérie où il va rejoindre le championnat de première division dès cette saison.

L’heure de la confirmation: Jean Joël Bapidi Fils.
Après deux tentatives manquées, il veut s’imposer dans son nouveau club. Après la Coupe d’Afrique des Nations Juniors de 2009 qu’il a disputée avec les Lionceaux, Bapidi Fils aurait dû s’engager avec l’Espérance de Tunis. Finalement, les discussions ont achoppé sur des détails financiers alors que le joueur avait déjà été présenté au public espérantiste. Faustin Domkeu, le président de son club formateur, Noblesse du Ndé exigeait une indemnité de transfert substantielle et des droits sur les futurs transferts du joueur. Rentré au Coton Sport de Garoua, le milieu de terrain de 25 ans va ensuite tenter une nouvelle aventure en Arabie Saoudite dans le club Al Orubah, où il n’a joué que quatre matches. Avant de passer en Algérie où il a été prêté à l’intersaison à Js  Saoura. Il espère enfin donner de l’élan à sa carrière professionnelle qui tarde à confirmer les belles dispositions montrées dans le championnat local camerounais.

  • Hits : [ 5168 ] 01 Sep 2014 00:00:19

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité